“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Il en faut, des petites mains bénévoles, pour concocter 400 litres de soupe !

Une savoureuse soupe au pistou par les supporters de l'ASM

L'AS Monaco prête Keita Baldé à l'Inter Milan avec option d'achat

Le latéral de l'AS Monaco Pierre-Gabriel victime d'une entorse de la cheville

Moussa Sylla avait donné l'avantage à l'ASM avant l'heure de jeu, mais les siens n'ont pas réussi à tenir le résultat.

Monaco II en rodage

Le match, le but en vidéo, la stat... Ce qu'il faut retenir de la défaite de l'O...

Que des vedettes du sport au 2e Waterbike Challenge

Mis à jour le 18/05/2018 à 08:31 Publié le 18/05/2018 à 08:28
Autour de Pierre Casiraghi et Gareth Wittstock, ce jeudi au Yacht-club pour le tirage au sort des équipes, étaient présents: Paula Radcliff, Federico Vella, Rudi Kiel, Mika Häkkinen et Olivier Jenot.

Autour de Pierre Casiraghi et Gareth Wittstock, ce jeudi au Yacht-club pour le tirage au sort des équipes, étaient présents: Paula Radcliff, Federico Vella, Rudi Kiel, Mika Häkkinen et Olivier Jenot. Photos Eric Mathon / Palais princier

Que des vedettes du sport au 2e Waterbike Challenge

La course de vélos aquatiques, organisée le 17 juin par la princesse Charlène pour soutenir sa fondation, se déroulera cette année dans le port Hercule, où de nombreux sportifs sont attendus

Riviera Water Bike Challenge, deuxième. Le défi lancé par la princesse Charlène l’an dernier pour soutenir sa fondation reprend du service. L’objectif? Pédaler sur la Méditerranée, par équipe, en relais sur vingt kilomètres. Les engins pour y parvenir? Des vélos aquatiques Schiller S1-C, montés sur une coque, tel un mini-catamaran, qui n’avancent qu’à la seule force humaine.

Dans les eaux monégasques

Si la course, l’an passé, avait démarré de Nice pour rejoindre le port Hercule par la mer, la donne sera différente pour la deuxième édition. Édition qui se déroulera intégralement dans les eaux monégasques.

Pour éviter les complications en cas de mauvais temps ou de mer démontée, les concurrents effectueront une boucle depuis le Yacht-club, jusque sous le Musée océanographique, en longeant la digue Rainier-III. Une rotation à accomplir trente fois pour atteindre les 20 kilomètres, en quelque deux heures et demie.

Une sélection inédite de sportifs

Le public est invité à suivre la course depuis le solarium, pour encourager les compétiteurs, parmi lesquels la princesse Charlène elle-même. L’an dernier, blessée au poignet avant le jour J, elle avait déclaré forfait, remplacée au pied levé par le souverain. Cette année, elle entend bien être de la partie. Tout comme son neveu, Pierre Casiraghi, et de ses deux frères, Gareth et Sean Wittstock.

Autour de la team princière, 22 équipes mêlant sportifs internationaux de tous horizons et compétiteurs amateurs constitueront l’armada qui se lancera dans la compétition le 17 juin. "La plus belle sélection de sportifs jamais vue pour un événement", a souligné Eddie Jordan, hier matin, pour le tirage au sort des équipes.

44 athlètes professionnels

Parmi les 44 athlètes professionnels, quelques ambassadeurs de la fondation Princesse Charlène: Yannick Agnel, Pierre Frolla, Nic Lamb. Mais aussi Mark Webber, Mika Häkkinen, David Coulthard, Felipe Massa, Charles Leclerc, Paula Radcliff, Ian Thorpe, Frédéric Michalak notamment. Ainsi que les sportifs monégasques Olivier Jenot et Kevin Crovetto.

Au milieu des nouveaux engagés, le footballeur Ludovic Giuly découvrait l’engin pour la première fois, hier. "Je suis très fier d’être ici, de participer à cette belle aventure. Je viens d’essayer le waterbike, il va falloir qu’on règle la selle", plaisante-t-il, louant l’engin innovant. Et misant sur la performance: "Physiquement, je cours donc dans mes cuisses, je pense qu’il y a ce qu’il faut."
Réponse le 17 juin!


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres