“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Le pari fou d'un ultra-trailer azuréen

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Pas moins de 180 bénévoles sont nécessaires au bon fonctionnement de ce triathlon. Hier soir, ils étaient à l'honneur, avant de laisser la vedette, demain matin, aux triathlètes. Le réconfort avant l'effort...

Triathlon de Cap d'Ail, entre plaisir et compétition

Monaco s'est rassuré

Mis à jour le 14/09/2017 à 05:30 Publié le 14/09/2017 à 05:30
Buteur en première période, le Belge Youri Tielemans a livré une belle bataille face au milieu slovène de Leipzig Kevin Kampl. 	(Phot o AFP)

Monaco s'est rassuré

Après la déroute contre Nice dans le derby, Monaco a ramené un bon point d'Allemagne pour son premier match de Ligue des champions face à Leipzig dans un match un peu terne (1-1)

«Il faudra probablement attendre plusieurs décennies pour revoir un tel match à Leipzig ». Les mots, prononcés par le gardien de but historique du Lokomotive René Müller le 26 octobre 1988 à la sortie d'un match nul contre le Napoli de Diego Maradona (1-1) en seizièmes de finale de la Coupe UEFA, ont pris un sens hier soir au moment du coup d'envoi de ce RB Leipzig - Monaco.

Il aura fallu 29 ans avant qu'un match de Coupe d'Europe ne revienne à Leipzig. C'était hier, face à l'ASM.

Monaco est donc rentré dans l'histoire, en ramenant un point de ce déplacement en Allemagne de l'Est au terme d'un match sans grande...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct