“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

Malgré une petite frayeur dans les dernières minutes, les Monégasques n'ont pas tremblé samedi soir face à Aix (37-32).

L'ASM en patron Bilan des mondiaux à Plovdiv

VIDEO. L'AS Monaco a craqué face à l'Atlético Madrid en Ligue des Champions

L'AS Monaco dépassé par l'Atletico Madrid à la pause (1-2)

Monaco : jeu,

Mis à jour le 22/10/2016 à 05:13 Publié le 22/10/2016 à 05:13
Les Monégasques peuvent se congratuler. Ils ont déjà inscrit 29 buts en dix journées de L1, soit presque trois par match en moyenne !

Monaco : jeu,

Trois jours après son déplacement moscovite, Monaco a passé un set de tennis à Montpellier, dont cinq buts après la pause, pour une victoire clinquante : 6-2

Finalement, c'était peut-être une bonne idée de rejouer aussi vite après la virée moscovite en Ligue des Champions. Mais ça, Leonardo Jardim ne l'avouera jamais.

En tout cas, le long périple du début de semaine n'a pas semblé trop peser sur les organismes monégasques quand on zieute le tableau d'affichage, hier, au coup de sifflet final : 6-2, dont cinq caramels après la pause, où Montpellier a littéralement explosé. L'escouade de la Principauté n'a même pas eu à s'employer. Il a juste suffi d'accélérer. Hier, l'ASM a passé la seconde vitesse six fois, ou à peine plus, pour autant de buts. Les largesses défensives héraultaises ont fait le reste, à l'image d'un Jourdren complètement...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct