“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

Les Monégasques surpris dans les ultimes instants

Mis à jour le 13/12/2017 à 05:20 Publié le 13/12/2017 à 05:20
Sous une pluie diluvienne et les pieds dans la boue, les Monégasques ont bu la tasse au finish.

Sous une pluie diluvienne et les pieds dans la boue, les Monégasques ont bu la tasse au finish. DR

Les Monégasques surpris dans les ultimes instants

Les joueurs de Ludovic Chambriard ont concédé leur seconde défaite - la première à domicile - contre Valreas et occupent désormais la troisième place au classement

La victoire était toute proche. Une histoire de quelques secondes. Opposé à l'US Valreas dimanche, l'ASM Rugby menait 17-13 et se dirigeait tout droit vers une nouvelle victoire, la septième en neuf rencontres. C'était sans compter la pugnacité des Valréassiens qui parvenaient à aplatir dans les ultimes instants du match (17-18).

L'arbitre sifflait la fin de la partie alors que la transformation venait à peine d'être loupée ! « C'est une désillusion, estimait l'entraîneur monégasque Ludovic Chambriard. On savait que c'était une grosse équipe en...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct