“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Les Monégasques en lice aux Jeux méditerranéens

Mis à jour le 24/06/2018 à 16:36 Publié le 24/06/2018 à 16:35
Une partie de la délégation monégasque qui a rejoint Tarragone jeudi soir.

Une partie de la délégation monégasque qui a rejoint Tarragone jeudi soir. Photo COM

Les Monégasques en lice aux Jeux méditerranéens

Depuis vendredi et jusqu’au 1er juillet, 21 athlètes défendent les couleurs de la Principauté à Tarragone (Espagne). Le prince Albert II y est attendu mardi.

Les Jeux méditerranéens de 2018 sont la 18e édition de la compétition multisports du bassin méditerranéen. Ils ont débuté ce vendredi à Tarragone en Catalogne (Espagne) par la cérémonie d’ouverture et se déroulent jusqu’au 1er juillet.

Parmi les 26 nations, la Principauté de Monaco est représentée par 21 athlètes dans 13 disciplines (athlétisme, aviron, beach-volley, boules – pétanque et lyonnaise –, boxe, équitation, gymnastique, judo, natation, ski nautique, tennis, tennis de table, voile – laser radial et laser; 26 disciplines sont programmées).

Célébrés tous les quatre ans, les Jeux méditerranéens constituent une importante échéance pour les sportifs monégasques.

"berceau de l'olympisme"

"Le bassin méditerranéen est le lieu de rencontre de trois continents, l’Afrique, l’Asie et l’Europe. Il est aussi le berceau de l’Olympisme. Pour nos athlètes, au-delà des performances que l’on espère des plus positives, c’est l’occasion de se retrouver dans une ambiance conviviale propice au renforcement des liens d’amitié et de solidarité, malgré les différences de culture, de religion et de langue, à l’instar des valeurs prônées par l’Olympisme", souligne Yvette Lambin-Berti, secrétaire général du Comité olympique monégasque.

Des Jeux méditerranéens qui ont vu les représentants locaux briller à deux reprises depuis 1955: à Naples en 1963 (médaille de bronze pour Gérard Battaglia et Jean-Pierre Crovetto en voile) et à Pescara en 2009 (médaille d’argent pour Yann Siccardi en judo).

Le prince Albert II présent ce mardi

Mercredi s’est déroulée la traditionnelle cérémonie de bienvenue au village des athlètes (la Slovénie et Malte étaient aux côtés de Monaco). À Tarragone, l’hymne monégasque a ainsi retenti, en présence du chef de mission (Mathias Raymond), de l’attaché méditerranéen (Damien Desprat-Lerale) et de l’équipe de voile (Lisa Battaglia-Caussin et Jérémy Moutout, et leurs entraîneurs Marco-Livio Superina et Lionel Pellegrino).

Une délégation monégasque (la plus grosse importante engagée depuis la première participation) qui s’est encore plus étoffée avec l’arrivée jeudi soir d’Hugo Micaleff (boxe), Claudia Verdino (natation), Alexandre Marsan (ski nautique), Kevin Crovetto (gymnastique) et Xiaoxin Yang (tennis de table) et qui sera définitivement au complet ce lundi.

Le prince Albert II se rendra à Tarragone demain. Président du Comité olympique monégasque et membre du Comite international olympique, le souverain fera le déplacement en Catalogne, afin d’encourager les athlètes "rouge et blanc".


La suite du direct