“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Le pari fou d'un ultra-trailer azuréen

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

Les absents ont eu tort

Mis à jour le 19/10/2016 à 05:19 Publié le 19/10/2016 à 05:19
Les 1 378 spectateurs présents hier soir salle Gaston-Médecin ont vibré pour le retour de l'ASM Basket sur la scène européenne.

Les 1 378 spectateurs présents hier soir salle Gaston-Médecin ont vibré pour le retour de l'ASM Basket sur la scène européenne. Sébastien Botella

Les absents ont eu tort

Après vingt-sept ans d'abstinence européenne, l'ASM Basket a réalisé un retour gagnant dans une salle malheureusement à moitié vide. Les 1 378 spectateurs ont vécu une grande soirée de basket

C'est long, très long, deux minutes et dix secondes. Le temps qu'il a fallu à la Roca Team pour marquer son premier panier. En claquant ce panier à trois points, Zack Wright a soulagé le public qui, comme le veut la tradition de la salle Gaston-Médecin, applaudissait depuis le coup d'envoi et devait tenir ainsi jusqu'au premier panier. Qui a donc mis deux minutes et dix secondes à venir.

La concurrence du foot

Ces longs applaudissements ont fait oublier, au moins pendant deux minutes dix, que la salle était à moitié vide, hier...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct