“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

Golovin, la recrue la plus chère de l'été (30 ME).

Monaco l'attend...

Le pari fou d'un ultra-trailer azuréen

Voici le onze de l'OGC Nice que vous voulez voir débuter à Montpellier

Tout ce qu'il faut savoir avant le match Montpellier - OGC Nice

L'ASM reprend la main face à Marseille

Mis à jour le 18/04/2016 à 05:10 Publié le 18/04/2016 à 05:09
Dire que Helder Costa et Monaco ont marché sur l'OM de Nkoulou est un peu fort mais il n'y a pas eu une très grande résistance des hommes de Michel.

Dire que Helder Costa et Monaco ont marché sur l'OM de Nkoulou est un peu fort mais il n'y a pas eu une très grande résistance des hommes de Michel. Photo JFO

L'ASM reprend la main face à Marseille

Dans un peloton de cinq prétendants à la place de dauphin, Monaco est repassé deuxième du classement en l'emportant 2 buts à 1 hier soir devant un très faible Olympique de Marseille

Grâce à ce succès, Monaco est plus que jamais en course pour la Ligue des champions, en s'emparant à nouveau de la deuxième place. Surtout, le groupe de Jardim est encore en vie. Impossible de lire dans une boule de cristal, mais trois défaites de rang auraient vraiment fait mal aux corps, aux cœurs et aux têtes ce matin.

Sur un plan comptable, les Monégasques ont récupéré le titre de dauphin du PSG, objectif principal - quasi vital - pour le club afin d'exposer sur la scène européenne son portefeuille de joueurs. Hier, grâce à Bernardo Silva (47') et Raggi (76'), l'ASM a pris deux points d'avance sur Lyon, quatre sur...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct