“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La recrue star Aleksandr Golovin pourrait jouer ses premières minutes de la sais...

Le Monégasque Charles Leclerc teste une Ferrari sur le circuit du Castellet

Des paysages et des visages représentant le temps et la vie qui coule.

Bruno Murialdo, le Piémont mis en lumière L'Union Bouliste Carnolésienne régale

Depuis la création du club, il y a plus de 50 ans, l'AS Monaco compte plus de 60 titres de champions de France et 20 titres internationaux.

L'AS Monaco Athlétisme, une famille d'exception

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

L'AS Monaco veut confirmer son étincelant début de saison contre Rennes

Mis à jour le 17/09/2016 à 05:03 Publié le 17/09/2016 à 12:06
Monaco heureux, une image habituelle en ce début de saison.

Monaco heureux, une image habituelle en ce début de saison. Jean-François Ottonello

L'AS Monaco veut confirmer son étincelant début de saison contre Rennes

Coincée entre un match de Ligue des Champions et le déplacement à Nice, mercredi, la réception de Rennes devrait permettre de tester la profondeur de l'effectif monégasque

La revue d'effectif ne sera pas aussi importante qu'à Nantes mais Leonardo Jardim devrait faire tourner, un peu, cet après-midi pour la réception de Rennes. La raison : un mois de septembre très chargé avec déjà deux rendez-vous réussis (4-1 à Lille et 2-1 à Tottenham) mais encore cinq autres repas au menu : Rennes, Nice, Angers, Leverkusen et Metz. Pour courir deux lièvres à la fois et rester performant, Jardim s'appuie sur un groupe d'une vingtaine de joueurs dont 14/15 titulaires en puissance comme il aime le rappeler. « On a plus de solutions cette saison, on peut faire tourner plus que l'an dernier », analyse le coach Portugais.

Pour ne pas prendre de risques, Tiémoué Bakayoko, touché à Londres, est laissé au...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct