“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'AS Monaco dépassé par l'Atletico Madrid à la pause (1-2)

Grandsir et N'Doram titulaires, Lemar sur le banc, on connaît le 11 de départ de...

Basket: Lazeric Jones nouveau meneur de Monaco

Monaco - Atlético Madrid ce mardi soir: il reste des places

Tout ce qu'il faut savoir avant le match AS Monaco - Atlético Madrid

L'alpiniste Jean-Marc Nowak forcé d'arrêter son ascension en solo de l'Himalaya

Mis à jour le 05/01/2018 à 13:12 Publié le 05/01/2018 à 13:12
Jean-Marc Nowak.

Jean-Marc Nowak. Photo DR

L'alpiniste Jean-Marc Nowak forcé d'arrêter son ascension en solo de l'Himalaya

L'alpiniste est parti au Népal mardi 24 octobre 2017 pour gravir l'Himalaya en solo. Il a dû arrêter son ascension à 250 mètres seulement du sommet en raison d'un de ses crampons, qui s'est cassé.

Jean-Marc Nowak vient de rentrer du Népal.

L'alpiniste a été stoppé à 250 mètres seulement avant d'atteindre -en solo- le mythique sommet de l'Ama Dablam qui culmine à 6.856 mètres face à la chaîne himalayenne.

Il gravissait une pente verticale, de nuit, par -30 degrés quand brutalement un de ses crampons s'est cassé, rendant totalement impossible la suite de l'ascension.

"C'est rageant, oui, d'autant que je me sentais bien. Mon organisme s'acclimate comme les sherpas à l'altitude. Mais il faut rester humble face à la montagne. Je n'ai jamais entendu parler de tels problèmes et n'avais donc pas de matériel de rechange. J'ai essayer de bricoler ma chaussure avec des sangles. Mais c'était peine vaine. Je suis donc redescendu en rappel jusqu'au camp situé à 5.700 mètres."

L'alpiniste, qui reçoit le soutien du prince Albert II et de la Mairie de Monaco, a choisi de rester avec ses amis tibétains qui sont pour lui comme une deuxième famille.

En 2018, il compte faire deux expéditions: au Groenland et en Antarctique avec le fils de Paul-Emile Victor.

>> RELIRE. Le nouveau défi de l'alpiniste Jean-Marc Nowak au Népal

Son parcours.
Son parcours. Photo DR

à partir de 1 €


La suite du direct