“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

AS Monaco-Angers: Golovin est titulaire pour la première fois

Sa passion pour le golf, Tiger Woods, l'absence de Français... David Ginola se c...

Tout ce qu’il faut savoir avant le match Monaco - Angers

Didier Deschamps sacré entraîneur de l'année aux trophées Fifa

"Il ne faut pas baisser les bras": Leonardo Jardim optimiste avant le match AS M...

L'AS Monaco poursuit son opération séduction

Mis à jour le 12/08/2016 à 05:04 Publié le 12/08/2016 à 05:04
Fabien Barthez (ci-dessous) fait partie des anciens Asémistes à avoir accepté d'accoler son image au projet. Il est ici associé  au prestigieux et mythique Bal de la Rose avec ce message : « Le glamour est au Bal de la Rose à Monaco. La grande classe est dans les cages de Monaco ». D'autres légendes du club devraient lui emboîter le pas les semaines à venir.	(©ASM)

L'AS Monaco poursuit son opération séduction

À la veille de débuter son championnat face à Guingamp (ce soir, à 20 h 30, au Louis-II), le club a dévoilé sa nouvelle « signature ». Étape primordiale d'un ambitieux projet de communication

La surprise était bien gardée. Quatre ans après avoir intégré le nom de Monaco dans son emblématique logo [auparavant ASM, ndlr] et alors que les opérations marketing innovantes se multiplient ces derniers mois (lire page suivante), l'AS Monaco a avancé un peu plus ses pions sur l'échiquier international du ballon rond, hier, en se dotant d'une nouvelle « signature » : « Unique Forever ».

Plus qu'un éphémère slogan, une identité graphique vouée à traverser les saisons et rallier les supporters de tous continents autour d'une idée : Monaco a été, est, et restera unique dans l'univers du football. Et pas que…

À l'instar de Barca (Més que un club), du PSG (Dream Bigger) ou de Liverpool (You'll never walk alone), l'ASM a donc depuis 18 heures hier - heure de diffusion de l'information sur les réseaux sociaux -, une « signature »...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct