“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Grandsir et N'Doram titulaires, Lemar sur le banc, on connaît le 11 de départ de...

Basket: Lazeric Jones nouveau meneur de Monaco

Monaco - Atlético Madrid ce mardi soir: il reste des places

Tout ce qu'il faut savoir avant le match AS Monaco - Atlético Madrid

Sur quelles chaînes et à quel prix vous pouvez regarder le football à la télévis...

Cinq choses à retenir de l'interview de Tony Estanguet, le "Monsieur J.O" de Paris-2024

Mis à jour le 19/10/2017 à 16:22 Publié le 19/10/2017 à 16:20
"Les faits ont montré que pendant la candidature, on a tenu notre budget", a expliqué Tony Estanguet.

"Les faits ont montré que pendant la candidature, on a tenu notre budget", a expliqué Tony Estanguet. Photo Cyril Dodergny

Cinq choses à retenir de l'interview de Tony Estanguet, le "Monsieur J.O" de Paris-2024

De passage à Monaco jusqu'à vendredi, à l'occasion du 9e Forum des Athlètes Européens, Tony Estanguet, futur président du Comité d'organisation des Jeux Olympiques Paris-2024, nous a accordé une interview.

Reconversion réussie

L'ancien triple champion olympique de canoë (2000-2004-2012), qui avait intégré la commission des athlètes du CIO après l'arrêt de sa carrière en 2012, a parfaitement réussi sa reconversion.

Il est brillant et maîtrise ses dossiers. Le master de Sport, Management et Stratégies d'Entreprises décroché en 2005 à l'ESSEC, l'y a aidé.

la polémique lima

Il affirme n'avoir rien à se reprocher, concernant les polémiques sur le coût du voyage de la délégation Paris-2024 à Lima (1,5 millions d'euros) lors de l'attribution des Jeux, ainsi que sur son futur salaire de 450.000 euros annuels comme président du Comité d'organisation, révélé par le Canard Enchaîné.

"Il y a un comité de rémunération avec des acteurs public et privés qui fixeront les niveaux de rémunération."

budget des J.O

Il compte bien tenir le budget de Paris-2024 évalué à 6,8 milliards d'euros.

"Les faits ont montré que pendant la candidature, on a tenu notre budget, voire même que l’on va restituer une partie des subventions publiques reçues (3 millions d'euros seront reversés). Ca montre qu’il y a une bonne gestion. On va la continuer et la poursuivre."

priorité aux athlètes

Sa priorité pour les Jeux de Paris-2024 va aux athlètes.

"Beaucoup de salariés dans les équipes de la candidature étaient des athlètes. Le directeur général était un olympien, le directeur des sports était un olympien, on avait à des postes clés, des athlètes. Pour moi, ils sont légitimes pour délivrer les Jeux. Et je veux m’entourer d’eux."

toujours le kayak

Il n'a pas définitivement rangé ses pagaies et son kayak.

"La dernière fois que j'ai navigué, c'était la semaine dernière. J'aime ça et j'en ai besoin. J'espère continuer à naviguer le plus longtemps possible."


La suite du direct