“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Leonardo Jardim: "Je n’ai pas aimé notre attitude, ça, il faut le changer"

Le match, le but en vidéo, la stat... Ce qu'il faut retenir de la défaite de l'A...

Jemerson tétanisé, Chadli transparent... Voici les notes des Monégasques après l...

Monaco s'enfonce en silence, défait par Angers à domicile (0-1)

Monaco mené sur sa pelouse par Angers (0-1)

AS Monaco: joueurs, cadres, dirigeants face aux abonnés

Mis à jour le 23/09/2015 à 08:02 Publié le 23/09/2015 à 08:00
« Je n’ai pas souvenir qu’il y ait eu, en France, une telle réunion », livre le journaliste sportif Christophe Josse.

« Je n’ai pas souvenir qu’il y ait eu, en France, une telle réunion », livre le journaliste sportif Christophe Josse. Photo Cyril Doderny

AS Monaco: joueurs, cadres, dirigeants face aux abonnés

C’était une scène plutôt rare. Ce lundi soir, plus de 350 abonnés du club ont pu échanger avec Jérémy Toulalan, Vadim Vasilyev et Leonardo Jardim. Et poser leurs nombreuses questions

D'un coup les lumières se tamisent. Elles éclairent cinq tabourets. Occupés par Jérémy Toulalan, Christophe Josse, Vadim Vasilyev, et Leonardo Jardim. Face à eux, une salle d'une capacité de 360 personnes, remplie.

C'était ce lundi soir, au Grimaldi Forum. Le capitaine de l'AS Monaco, le vice-président du club et l'entraîneur sont venus échanger avec des abonnés du club. Le journaliste sportif est là pour animer la soirée. Une configuration rare. 

"Je n'ai pas souvenir qu'il y ait eu, en France, une telle réunion", lance, en préambule, le journaliste Christophe Josse.

L'échange a été organisé "parce que nous sommes de la même famille, de l'AS Monaco", expliqueVadim Vasilyev. C'est une "opportunité d'échanges", une occasion "d'être plus proches", explique-t-il au micro.

Rapidement, il le fait passer aux supporters assis face à lui. Ils ont des questions. Beaucoup de questions.

"La philosophie globale du club"

Un premier orateur commence par des remerciements, puis se lance: "J'ai de plus en plus de mal à comprendre la composition d'équipe, notamment cette année".

Une voix, dans le public: "C'est clair". Petit recadrage de Christophe Josse.

L'échange"porte essentiellement sur la philosophie globale du club. Il y a des aspects techniques, et tout le monde pourra le comprendre, que le coach ne peut pas dévoiler".

Leonardo Jardim répond quand même. "Ce n'est pas facile de changer six ou sept joueurs dans une équipe", explique-t-il.

Il évoque les progrès de certains joueurs, les nouveaux venus.

"Je crois qu'avec du travail, on va y arriver", poursuit l'entraîneur. Applaudissements nourris.

Christophe Josse embraye, avec une question sur le marché des transferts estival, marqué par les départs de plusieurs joueurs-clés.

"Je comprends les inquiétudes des supporters qui disent qu'on vend trop, répond Vadim Vasilyev. [...] Pour arriver à ce niveau-là, au niveau du podium en France et pour arriver à bien jouer une compétition européenne, on n'a pas d'autre choix que de vendre des joueurs. On a très peu de sponsors. Le stade est petit. Le bassin de population est très bas."

Puis, les micros continuent de passer de main en main. Les questions portent sur le prochain marché des transferts.

"On est très actifs. Je ne peux rien vous promettre, mais je peux vous dire que nous sommes très attentifs.Notre équipe de scouts voyage", livre Vadim Vasilyev.

Ce que vise le club cette saison, le podium.

"C'est notre objectif", glisse Jérémy Toulalan. D'autres évoquent la défaite de la veille contre Lorient, les joueurs qui "ne bougent pas".

"Être plus proche des supporters"

"Si vous voulez que les joueurs mouillent le maillot, c'est à vous de mouiller le maillot en tribunes", rétorque, plus tard, le capo des ultras, un des leaders des supporters.

Beaucoup remercient, aussi. Les joueurs, les dirigeants, l'équipe… Et puis la séance de questions réponses se termine par une grande photo. De famille.

Justement, l'idée c'était "d'être plus proche des supporters,explique Vadim Vasilyev. On voulait être en position de répondre aux questions des supporters".

Lors d'un moment en forme, aussi, de"récompense pour leur soutien".

Les supporters ne sont pas seuls à avoir bénéficié de l'échange.

"C'est toujours sympa d'entendre de bonnes choses, et la critique est constructive", dit, de son côté, Jérémy Toulalan. Et la soirée pourrait ne pas être la dernière. "J'espère que cela deviendra une tradition", reprend Vadim Vasilyev.


La suite du direct