“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Golovin espéré pour le match AS Monaco - Nîmes

Des bugs en pagailles font vivre un cauchemar aux spectateurs de la Ligue des Ch...

PHOTOS. Le pilote monégasque Charles Leclerc fête son arrivée dans l'écurie Ferr...

Après la défaite de Monaco contre l'Atlético, pour Jardim "c’était équilibré"

Têtes basses à la fin du match, les Monégasques ont ensuite reconnu du mieux dans leur jeu.

L'ASM loupe sa rentrée en classe européenne

À l'épreuve de la 28e course du Trophée à La Turbie

Mis à jour le 15/09/2016 à 05:04 Publié le 15/09/2016 à 05:04
À 500 m du col d'Eze, le point de ravitaillement était tenu par les pompiers. Les coureurs s'y sont  restaurés et surtout aussi beaucoup aspergés !

À l'épreuve de la 28e course du Trophée à La Turbie

Dimanche, le cœur de La Turbie a battu fort, au rythme de la belle effervescence sportive générée par la 28e course du Trophée.

Dès 7 h 30, les premiers participants arrivaient à l'espace Jean-Favre pour retirer leur dossard. À 8 h 45, les 34 marcheurs partaient depuis la mairie sur le parcours de 14,5 km chemin Saint-Pierre - fort de la Revère - col d'Èze - Grande Corniche. À 9 h 45, c'était au tour des 153 coureurs de s'élancer à leur poursuite. Entretemps ; à 9 h 30, au plateau de la Justice, 22 autres concurrents attaquaient les 10 km de marche nordique - une épreuve nouvelle. « Et un sport qui n'a rien à voir avec la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct