En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.

lundi 01 septembre 2014

22°C

S'inscrire?

Cannes ›

Publié le  - 1
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
Plages 2 lignes - 16756787.jpg
Âgés d'une vingtaine et d'une trentaine d'années, ils ont décidé de ne pas attendre qu'on nettoie pour eux les plages de Cannes. Hier, ils se sont concentrés sur la plage du Palais des festivals.
Partager

Six jeunes gens, de Cannes et d’ailleurs, se sont penchés sur le sable hier dans le cadre de l’opération européenne « Initiatives océanes »

Ils avaient pour ambition de ratisser le littoral cannois entre le Palais des festivals et le Palm beach. Mais en arrivant sur la plage publique du Palais, hier vers 14 h 30, ils ont vite compris : le sable était jonché de mégots, canettes écrasées… De petits, mais coriaces déchets en tous genres. Ils ont donc décidé de se concentrer sur cette portion-ci du littoral.

Nadia (cannoise, 25 ans), Thomas (cagnois, 27 ans), Katia (mouginoise, 23 ans), Clothilde (vallaurienne, 30 ans), Richard et Fred (cannois, 31 et 33 ans) se sont donc penchés hier sur le sable au pied du bunker pendant une bonne partie de l'après-midi.

Ils ont ainsi opéré dans le cadre d'une opération organisée à l'échelon européen par l'association Surfrider foundation. Baptisée « Initiatives océanes », elle invite chacun à prendre sacs poubelles et gants en caoutchouc et à nettoyer bords de mer, de rivière ou de lac…

Prendre en charge son environnement

C'est Nadia qui a initié l'opération qui s'est transportée pour la première fois jusque sur les plages de la cité des festivals. Elle a entraîné avec elle tous ses amis. Tous très motivés « par la préservation de l'environnement », disait Nadia.

« J'ai deux enfants, confiait Clothilde, et la plage au milieu des mégots ce n'est vraiment pas cool. »

«Si tout le monde fait un petit geste, ça économise des dépenses en nettoiement », analysait Fred.

« Et puis c'est bien de ne pas attendre que les autres prennent notre environnement en charge », affirmait encore Nadia.

Leur action aussi citoyenne que bénévole a été très remarquée par les nombreuses personnes allongées sur le sable hier en dépit du vent tenace.

« La plage est très sale »

«C'est le genre d'initiatives citoyennes que nous prenons aussi dans notre village du Pas-de-Calais. C'est vrai que la plage est très sale. On imagine que ce n'est pas la saison, alors la ville ne nettoie pas encore », constatait Séverine et Sébastien, un couple de touristes venu avec ses deux jeunes enfants, tandis que Nadia et ses amis s'attelaient à la tâche remplissant peu à peu un sac, puis deux… Et enfin 5 des sacs poubelle fournis par Surfrider Foundation (de même que les gants et les tee-shirts).

Au moment du bilan, tous étaient très fiers d'avoir fait leur B.A.

Une bonne action à laquelle se sont jointes une autre amie, Nadège de La Roquette, et une Cannoise qui profitait de la plage sans autre objectif jusqu'à ce qu'elle discute avec le groupe de jeunes nettoyeurs. Ainsi Fabienne est également venue prêter main-forte.

Et c'était aussi l'objectif de Nadia : faire connaître cette opération « en discutant avec les usagers de la plage pour que lors du prochain rendez-vous nous soyons plus nombreux… » Et puis, peut-être, que l'an prochain, sensibilisés, les usagers de la plage jetteront moins leurs déchets… parce qu'après tout, le fait qu'il n'y a pas de poubelle sur le sable n'est pas une excuse.

 

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Vos derniers commentaires
23/04/2012 à 23h34

très bonne action bravo,les jeunes!!!pourquoi ne pas suggérer également cette action aux maires des communes,en vue du travail d'intérêt général donné a certains qui ont pris un mauvais chemin.cela serait utile,les plages sont grandes!

Les dernières vidéos

L'auto-test du lecteur: la Peugeot 108
Une école de la mer Jean Pierre Dick à Saint-Jean-Cap-Ferrat
Incendie à bord d'un bateau de la SNCM dans le port de Nice
France-Honduras : à Nice avec les supporters des Bleus
A suivre
Le vote