En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus sur notre politique de cookies.

dimanche 21 septembre 2014

20°C

S'inscrire?

Publié le
Réagir Imprimer Envoyer Partager Partager sur facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager sur Linkedin
share-logo
médias ›1234
Démolition d'un camping construit illégalemen - 16778467.jpg
Un impressionnant ballet parfaitement réglé sur ce chantier qui, rappelons-le, est dangereux et strictement interdit au public.
Partager

Au terme d’une procédure engagée en 1994, la démolition des installations de loisirs du Domaine des Gagères vient de débuter. L’opération va durer deux mois, aux frais du propriétaire

Ouvert en toute discrétion, et sans aucune autorisation, dans les années quatre-vingt-dix, le camping hors-la-loi de Saint-Blaise aura bientôt disparu. Un soulagement pour les riverains et pour Jean-Paul Fabre, le maire. Mais il restera encore à régler un lourd contentieux financier. Sans compter que la mairie espère bien récupérer ce terrain.

En attendant, la démolition vient de débuter. En raison du caractère boisé du terrain, ces travaux sont entrepris avant l'été. Une remise en l'état qui durera deux mois, précise l'entreprise Scoffier Frères, chargée des travaux. Le coût, estimé à 157 500 e, sera à la charge de Max Peroni, le propriétaire des lieux*, conformément au code de l'urbanisme.

À travers cette démolition, l'État, en lien avec l'institution judiciaire, réaffirme sa détermination à poursuivre sans complaisance et avec fermeté la politique de lutte contre les constructions illégales dans les A.-M.

300 tonnes à évacuer

Pas moins de 200 tonnes de béton et d'agglos, 36 tonnes de bois, 32 de déchets industriels et des inconnues en sous-sol : « Il y a des cuves de gaz enterrées, des fosses septiques qui débordent, des réseaux électriques et d'eau souterrains, mais aucun plan pour localiser tout ça… », commente le responsable du chantier.

*Nous n'avons pas réussi à joindre le propriétaire.

Le délai de 15 jours au-delà duquel il n'est plus possible de contribuer à l'article est désormais atteint.
Vous pouvez poursuivre votre discussion dans les forums de discussion du site. Si aucun débat ne correspond à votre discussion, vous pouvez solliciter le modérateur pour la création d'un nouveau forum : moderateur@nicematin.com

Les dernières vidéos

Une voiture explose à Monaco, quatre voitures détruites
Austin Mini : une passion qui réunit tous les âges
Affaire Julia à Nice : les parents s'expriment pour la première fois
L'auto-test du lecteur: la Peugeot 108
A suivre
Le vote