“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le mystérieux cas de cette femme qui transpire du sang par le visage

Mis à jour le 26/10/2017 à 10:27 Publié le 26/10/2017 à 10:20
Illustration d'un médecin.

Illustration d'un médecin. Photo Patrice Lapoirie

Le mystérieux cas de cette femme qui transpire du sang par le visage

Une Italienne de 21 ans a été admise à l'hôpital pour des symptômes singuliers: elle transpire du sang par son visage et les paumes de ses mains depuis trois ans. Deux médecins ont analysé son cas et l'ont relaté dans un article paru dans le Canadian Medical Association Journal, lundi 23 octobre.

Le cas du jeune italienne interpelle le corps médical. 

Cette femme de 21 ans transpire du sang par son visage et les paumes de ses mains depuis trois ans. Les épisodes durent d'une à cinq minutes et interviennent lorsqu'elle est stressée, dort ou fait du sport. 

Son cas a été examiné par deux médecins de l'université de Florence. Ils ont publié un article dans le Canadian Medical Association Journallundi 23 octobre. 

Aucune lésion, des examens normaux

Les médecins ont constaté l'absence de lésion sur la peau de la jeune femme. Une série d'examens médicaux a indiqué que tous ses paramètres sont normaux. 

Le corps médical a finalement posé un diagnostic: l'hématidrose. Une maladie rare non mortelle. "Cela a provoqué une isolation sociale de notre patiente, à cause de la gêne occasionnée par les saignements. Elle a rapporté des symptômes concordant avec une dépression et un trouble panique", a détaillé le docteur Roberto Maglie, un des deux auteurs de l'article paru dans le Canadian Medical Association Journal.

Les médecins ont prescrit du propranolol, qui a diminué les crises de saignements. 

Très peu de cas recensés à travers le monde

"Je peux affirmer avec certitude que je n’ai jamais, jamais vu un tel cas. J’ai vu certaines des pires maladies du sang qui puissent exister, mais je n’ai jamais vu personne suer du sang", a affirmé Michelle Sholzberg, hématologue canadienne, interrogée par CBC News. L’hématidrose pourrait résulter d’un défaut anatomique. 

18 cas ont été recensés depuis 2000. 42 articles médicaux ont signalé des cas similaires entre 1880 et 2017, informe une revue de la littérature scientifique


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres