“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Neuf mois après la contamination à la salmonelle, la poudre de lait infantile de...

Le service à la personne a maintenant son salon à Monaco

Les terrains de sport synthétiques sont-ils dangereux pour la santé?

Cette chercheuse niçoise a découvert une nouvelle voie pour combattre la depress...

L'utilisation des machines de collecte de plasma suspendue en raison d'un risque...

Ce médecin monégasque sait comment venir à bout du zona

Mis à jour le 25/10/2016 à 11:21 Publié le 25/10/2016 à 11:21
Le chef de service du Centre Hospitalier Princesse-Grace vient de recevoir le premier prix de radiologie interventionnelle. Encore une belle reconnaissance pour ce surdoué de la médecine

Ce médecin monégasque sait comment venir à bout du zona

Le chef de service du Centre Hospitalier Princesse-Grace vient de recevoir le premier prix de radiologie interventionnelle. Encore une belle reconnaissance pour ce surdoué de la médecine

Les qualités du docteur Philippe Brunner ne sont pas uniquement dans le maniement de son aiguille courbe qu’il enfile partout, du cerveau au pancréas, parce qu’ « il faut tout infiltrer», pour reprendre la phrase de Ben rédigée sur un tableau noir exposé dans le bureau du chef de service de radiologie du Centre hospitalier Princesse-Grace.

L’artiste niçois, qui a créé cette œuvre originale connaît manifestement très bien le Monégasque… Qu’on ne s’y trompe pas: Philippe Brunner n’est pas le médecin des célébrités, peut-être la star des médecins pour les célébrités mais aussi pour tout le monde. Car c’est tous les jours que le radiologue intervient sur des patients souvent atteints de pathologies graves et ses actes sont pris en charge par la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct