“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Après le serpent, les araignées pour lutter contre la douleur

Mis à jour le 19/03/2017 à 12:29 Publié le 19/03/2017 à 12:27
Thomas Besson présente son extracteur de venin.

Thomas Besson présente son extracteur de venin. Photo John Pusceddu

Après le serpent, les araignées pour lutter contre la douleur

L’équipe qui a découvert les vertus antidouleurs du venin du mamba met au point un extracteur de venin d’araignée.

Il s’appelle Thomas Besson*. Sportif de haut niveau (dans la boxe), et titulaire d’un bac pro électrotechnique, il se lançait il y a quelques années dans un cursus universitaire qui lui permettait en décembre dernier de décrocher le Graal: une thèse de doctorat titrée «Étude de la régulation pharmacologique des canaux ioniques ASIC par des toxines animales» (sic).

Un parcours atypique – couronné de succès – et des recherches scientifiques très originales menées au sein de l’IPMC (Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire), sous la direction d’Eric Lingueglia.

Un nom qui ne vous est peut-être pas étranger. En 2012, ce chercheur...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres