“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco se souvient du 3 septembre 1944

Déchaînement raciste en Italie après la victoire des Bleus

VIDEO. Wendell Pierce compare la série The Wire au film La Haine au Festival TV ...

Des lycéens présentent à d'autres jeunes leur projet de "jardin de la paix" bien...

Assurances, crédit à la consommation, achat de voiture... Une étude dénonce les ...

Monaco forme ses futurs ambassadeurs de la paix

Mis à jour le 07/04/2018 à 05:19 Publié le 07/04/2018 à 05:19
Les 450 écoliers de Monaco ont conclu le 5e Rallye Princesse Charlène en brandissant les cartons blancs de la paix.

Monaco forme ses futurs ambassadeurs de la paix

Près de 450 collégiens monégasques ont été initiés aux valeurs de respect, de partage et de solidarité véhiculées par le sport, hier lors du 5e Rallye Princesse Charlène. Une victoire collective

Le sport n'a pas de frontières et ses terrains d'expression sont sacrés. Hermétiques aux conflits. Étrangers aux discriminations. Entretenus par l'égalité, le don de soi et le respect de l'autre. Des valeurs universelles souvent bafouées mais rarement reniées lorsqu'inculquées au plus jeune âge. D'où la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix organisée chaque 6 avril à travers le monde. Une journée dédiée à la jeunesse, où sport et société communient à Monaco, depuis cinq ans, sous la bannière du Rallye Princesse Charlène.

Maître d'œuvre de l'événement, la Direction de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports a ainsi réuni, hier, près de 450 écoliers monégasques lors d'une compétition saine alternant théorie et pratique.

Théorie et pratique

Au programme : un rallye pédestre encadré par l'Association des parents d'élèves ;...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct