“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Valeri: "L'amour de mon pays et de la politique"

Mis à jour le 02/06/2017 à 12:48 Publié le 02/06/2017 à 05:13
Toute première interview du président délégué d'Autrement !

Valeri: "L'amour de mon pays et de la politique"

Après avoir envoyé une lettre à tous les Monégasques pour leur expliquer son départ du gouvernement, Stéphane Valeri installait hier matin son bureau à l'Aigue Marine

Changement de décor. Fontvieille, immeuble Aigue Marine, 6e étage, porte gauche. C’est là qu’est dorénavant installé Stéphane Valeri, qui a quitté ses fonctions de conseiller de gouvernement-ministre des Affaires sociales et de la Santé mercredi soir.

Les locaux sont spacieux dans ce bâtiment du secteur privé où presque tout reste à aménager. Dans son bureau, le nouveau président délégué de l’agence Autrement! rattachée au groupe Monaco communication de Maurice Cohen, Stéphane Valeri veut «ouvrir un nouveau chapitre de [sa] vie».

Et retourne dans le secteur qui fut le sien à l’époque où il dirigeait le groupe Promocom. Un bureau sur lequel sont posés trois téléphones portables (on tourne une page mais on ne se refait pas…), trois fauteuils, une boîte de cartes de visite, un bloc-notes XXL déjà bien rempli, une photo de la statue de la princesse Grace qui lui a été offerte avant-hier au cours d’un cocktail de départ au CHPG, le portrait officiel du prince Albert II. C’est dans cet aménagement encore sommaire de son espace de travail que Stéphane Valeri nous accueille, entouré de ses plus fidèles compagnons de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct