“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

"100 millions d'euros d'excédents de budget" à Monaco, d'après le président de l...

Une conseillère régionale PS désavoue Cambadelis

Mis à jour le 06/12/2015 à 22:44 Publié le 06/12/2015 à 22:34

Une conseillère régionale PS désavoue Cambadelis

La Niçoise Christine Mirauchaux déplore le retrait de la liste socialiste à l'élection régionale de Paca.

La Niçoise Christine Mirauchaux déplore le retrait de la liste socialiste à l'élection régionale de Paca. Au cours de la soirée, le premier secrétaire du PS, Jean-Christophe Cambadélis a appelé Christophe Castaner à renoncer au second tour au nom d'un "barrage républicain" contre le FN. Une décision aussitôt vertement contestée sur Twitter par celle qui était jusqu'ici vice-présidente du conseil régional en charge de la Culture.

Dans la foulée, la colistière de Castaner a même relayé un tweet écrit dans la même veine de la section niçoise à laquelle elle appartient.

Parmi les ténors politiques des Alpes-Maritimes, Christine Mirauchaux n'est pas la seule à désavouer cette décision. Alors que Christian Estrosi a salué le geste de Cambadélis, le député-maire LR de Villeneuve-Loubet, Lionnel Luca, dénonce, lui, dans deux tweets "une grande stupidité". Et "un cadeau de Noël présidentiel" à la liste FG-EELV.


La suite du direct