“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

Un haut fonctionnaire candidat aux élections nationales de Monaco, le gouvernement explique pourquoi il le sanctionne

Mis à jour le 27/11/2017 à 10:13 Publié le 27/11/2017 à 08:38
Guillaume Rose n'est plus directeur du Tourisme et des Congrès à compter de ce jour.

Guillaume Rose n'est plus directeur du Tourisme et des Congrès à compter de ce jour. Photo E.D.

Un haut fonctionnaire candidat aux élections nationales de Monaco, le gouvernement explique pourquoi il le sanctionne

Le gouvernement princier a exceptionnellement publié ce dimanche un communiqué de presse pour expliciter sa position après la mutation contrainte de Guillaume Rose, candidat sur la liste de Stéphane Valeri.

Un communiqué du gouvernement princier un dimanche matin, ce n’est pas banal... On peut même dire que c’est du jamais vu.

Mais ce dimanche matin, la direction de la Communication a diffusé un texte qui explicite la position du gouvernement princier après la mutation de Guillaume Rose, qui passe du poste de directeur du Tourisme et des Congrès à celui de conseiller technique à la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct