“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Séances législatives publiques du Conseil national mercredi et jeudi soir

LR: "Un parti qui ne fait que des divisions, que des soustractions", selon Lecor...

5 textes, 5 débats dès jeudi au Conseil national

Virginie Calmels, rassemblement, Européennes... La vision de Jean Leonetti, nouv...

VIDEO Ulysse Gosset : "J'aimerais que Poutine fasse des gestes pour se rapproche...

Stéphane Valeri au Monaco Press Club: interview en 7 points

Mis à jour le 14/06/2018 à 08:15 Publié le 14/06/2018 à 09:30
Stéphane Valeri interrogé mercredi par les membres du Monaco Press Club.

Stéphane Valeri interrogé mercredi par les membres du Monaco Press Club. Cyril Dodergny

Stéphane Valeri au Monaco Press Club: interview en 7 points

Le président du Conseil national a répondu mercredi matin aux questions des membres du Monaco Press Club, rappelant ses priorités, notamment sur le logement et la qualité de vie.

Quatre mois après son élection et à l'aune des premières séances publiques de ce mandat, les 20 et 21 juin, où seront étudiés et votés cinq textes, le président du Conseil national était hier dans le fauteuil de l'invité du Monaco Press Club. Morceaux choisis.

Europe

"C'est un sujet majeur pour l'avenir de la Principauté et il fallait faire de ce thème un sujet majeur de la campagne. M. Tonelli nous a fait des déclarations apaisantes, nous confirmant que Bruxelles est parfaitement au courant du résultat des élections. Nous sommes des europragmatiques, qui font passer l'intérêt des Monégasques avant tout. À terme, je ne vois pas comment deux des quatre libertés de l'Union européenne sont conciliables avec le modèle socio-économique de la Principauté. Alors nous exprimons, au fur et à mesure des négociations, notre position, nous posons nos lignes rouges, car si projet d'association il y a, c'est une loi de ratification que devra nous présenter le...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres