“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Si vous n’avez rien suivi à l'affaire du "MonacoGate", on vous la résume en 12 actes

Mis à jour le 12/12/2017 à 09:00 Publié le 12/12/2017 à 08:30
Dmitri Rybolovlev.

Dmitri Rybolovlev. Photo Cyril Dodergny

Si vous n’avez rien suivi à l'affaire du "MonacoGate", on vous la résume en 12 actes

Depuis fin août, l'affaire opposant le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev, également président de l'AS Monaco, au marchand d'art suisse Yves Bouvier, a pris un nouveau tournant. La justice et la police monégasques sont mises en cause, accusées d'avoir été été instrumentalisées par l'avocate de l'oligarque, Tetiana Bersheda. On vous résume cette affaire à tiroirs.

>> RELIRE. "MonacoGate": Dmitri Rybolovlev affirme qu'il ne quittera pas la présidence de l’AS Monaco

9 JANVIER 2015: LA PREMIÈRE PLAINTE

Deux sociétés de la famille Rybolovlev déposent plainte contre Yves Bouvier pour "escroquerie" et "complicité de blanchiment". Il est soupçonné d'avoir réalisé des marges exorbitantes sur la vente de tableaux de maître à Dmitri Rybolovlev, frisant le milliard d'euros.

25 FÉVRIER 2015: L'ARRESTATION

Yves Bouvier et son associée Tania Rappo, une ancienne proche de Rybolovlev, sont interpellés à Monaco et placés en garde à vue. Ils seront ensuite inculpés et placés sous contrôle judiciaire.

JUILLET 2015: L'AUTRE PLAINTE

Tania Rappo dépose plainte pour "atteinte à la vie privée". En cause: un enregistrement audio réalisé par Tetiana Bersheda à l'insu de Tania Rappo, lors d'une soirée organisée chez Rybolovlev.

SEPTEMBRE 2015: BOUVIER MIS EN EXAMEN EN FRANCE

Dans le cadre d'une plainte de la belle-fille de Picasso, Yves Bouvier est mis en examen par un juge d'instruction parisien pour recel de vol. Il est soupçonné d'avoir vendu à Rybolovlev deux gouaches qui auraient été volées précédemment.

17 NOVEMBRE 2015: GARDES À VUE

Dmitri Rybolovlev et Tetiana Bersheda sont placés en garde à vue à Monaco, pour y être entendus dans le cadre de la plainte pour "atteinte à la vie privée".

13 JUILLET 2017: L'EXPERTISE TÉLÉPHONIQUE

Dans le cadre de la plainte pour "atteinte à la vie privée", le juge d'instruction Edouard Levrault reçoit le rapport d'expertise du téléphone portable de Tetiana Bersheda. Il contient plus de 8.900 SMS très embarrassants, échangés avec Philippe Narmino, le directeur des services judiciaires de Monaco (l'équivalent du Garde des Sceaux), Christophe Haget, chef de la police judiciaire à la Sûreté publique, et son adjoint Frédéric Fusari, ainsi que Régis Asso, ancien directeur de la Sûreté publique.
Ces textos montreraient des liens très étroits entre l'avocate de Rybolovlev et ces hauts responsables de la justice et de la police à Monaco.

4 SEPTEMBRE 2017: LE COMMENTAIRE DU MINISTRE D'ETAT

"La justice est indépendante et continuera à l'être, déclare Serge Telle, le ministre d'Etat (l'équivalent du Premier ministre), lors d'un point presse de rentrée. Je n'ai aucun doute sur [la probité] des policiers concernés et aucune inquiétude sur le fonctionnement de la justice à Monaco. Si l'inverse devait être établi, nous en tirerions les conséquences"

14 SEPTEMBRE 2017: LA RETRAITE ANTICIPÉE DE PHILIPPE NARMINO

Le directeur des services judiciaires annonce qu'il prend une retraite anticipée en raison "des mises en cause personnelles" dont il fait l'objet.

19 SEPTEMBRE 2017: OUVERTURE D’UNE INFORMATION JUDICIAIRE

Le parquet général ouvre une information judiciaire contre X pour trafic d'influence actif et passif et complicité de cette infraction.

22 SEPTEMBRE 2017: PERQUISITIONS ET GARDE À VUE

Des perquisitions sont effectuées au domicile et au bureau de Philippe Narmino, qui est placé en garde à vue en fin de journée. Il sera relâché dans la soirée. Il n'est ni inculpé, pour l'instant, ni sous le coup d'un contrôle judiciaire.

2 OCTOBRE 2017: LE PRINCE ALBERT II SORT DU SILENCE

Dans un entretien exclusif accordé à Monaco-Matin, le prince Albert II réaffirme sa confiance dans les institutions mais promet “qu’aucun manquement ne sera toléré” dans cette affaire.

19 OCTOBRE 2017

Dmitri Rybolovlev doit être entendu à Monaco par le juge d’instruction Edouard Levrault.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres