“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Sébastien Lecornu: "La droite qui a gagné au Sénat, c’est la droite de Gérard Larcher"

Mis à jour le 26/09/2017 à 10:36 Publié le 26/09/2017 à 10:36

Sébastien Lecornu: "La droite qui a gagné au Sénat, c’est la droite de Gérard Larcher"

"La droite qui a gagné, c’est la droite de Larcher, pas celle de Wauquiez", note Sébastien Lecornu ce mardi matin dans Territoires d'Infos, la matinale de Public Sénat présentée par Cyril Viguier avec la PQR et les Indés Radios.

Issu des Républicains, le secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique a livré sur Public Sénat une "conclusion personnelle" sur les élections sénatoriales. "C’est quand même quelque chose d’important dans les analyses, il faut le dire".

Sébastien Lecornu, invité de Territoires d’Infos sur Public Sénat, en partenariat avec les Indés Radio, a donné sa lecture du résultat des élections sénatoriales pour la droite. "La droite qui a gagné au Sénat, c’est la droite de Gérard Larcher, ce n’est pas celle de Laurent Wauquiez", insiste ce très proche de Bruno Le Maire. "C’est la droite intelligente, qui sait faire preuve de sagesse et qui saura travailler avec intelligence avec le gouvernement […] Je sais qu’on pourra trouver un terrain d’accord politique."

"Postures politiciennes" des députés

Alors que l’Assemblée nationale examine en ce moment le projet de loi de lutte contre le terrorisme, le secrétaire d’État a dénoncé les "postures politiciennes" et la "politique à l’ancienne" des "amis" de Laurent Wauquiez au Palais Bourbon.

Affirmant que le gouvernement s’est engagé sur des chantiers chers à la droite, comme l’assouplissement du droit du travail ou la baisse des charges, Sébastien Lecornu s’est montré critique sur l’attitude d’une partie des Républicains: "Plus le temps passe, plus je me pose la question de ce que font et que deviennent les Républicains." 

Le secrétaire d’État ignore pour le moment s’il rejoindra La République en marche comme l’a fait Bruno Le Maire.


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres