“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme instrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Référendum en Catalogne: le roi d'Espagne attaque durement les dirigeants catalans dans une rare allocution

Mis à jour le 04/10/2017 à 06:58 Publié le 04/10/2017 à 06:58
Une femme, drapée dans un drapeau catalan pro-indépendance, regarde l'allocution télévisée du roi d'Espagne.

Une femme, drapée dans un drapeau catalan pro-indépendance, regarde l'allocution télévisée du roi d'Espagne. Photo AFP

Référendum en Catalogne: le roi d'Espagne attaque durement les dirigeants catalans dans une rare allocution

Le roi d'Espagne Felipe VI a accusé, dans la soirée du mardi 3 octobre, les dirigeants indépendantistes de la Catalogne de s'être mis "en marge du droit et de la démocratie", annonçant que l'État devait "assurer l'ordre constitutionnel".

Cette rare allocution télévisée de Felipe VI intervient deux jours après la tenue d'un référendum d'autodétermination interdit en Catalogne, dont la finalité est selon lui "de proclamer illégalement l'indépendance".

Plus tôt dans la journée, une énorme manifestation -où la police a évalué à 700.000 le nombre de participants- s'est déroulée à Barcelone pour protester contre les violences de la police espagnole lors du scrutin de dimanche. "Avec leur conduite irresponsable, ils peuvent même mettre en danger la stabilité économique et sociale de la Catalogne et de toute l'Espagne", a ajouté le roi dans un discours d'une fermeté sans précédent.

>> RELIRE. Référendum en Catalogne: le FC Barcelone et la Sagrada Familia en grève pour défendre leurs droits

Face à cela, "c'est la responsabilité des pouvoirs légitimes de l'État d'assurer l'ordre constitutionnel et le fonctionnement normal des institutions, le respect de l'État de droit et l'autonomie de la Catalogne", a déclaré Felipe VI.

>> RELIRE. Référendum en Catalogne: 92 blessés dans des heurts, le "oui" l'emporte


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres