“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

"100 millions d'euros d'excédents de budget" à Monaco, d'après le président de l...

"Ils l'ont dit" : les déclarations des différents conseillers nationaux lors de ...

Prison, instruction, greffe... les priorités de Laurent Anselmi, nouveau directeur des Services judiciaires

Mis à jour le 07/02/2018 à 10:29 Publié le 07/02/2018 à 09:37
Laurent Anselmi est le nouveau directeur des Service judiciaires de Monaco.

Laurent Anselmi est le nouveau directeur des Service judiciaires de Monaco. Photo Jean-François Ottonello

Prison, instruction, greffe... les priorités de Laurent Anselmi, nouveau directeur des Services judiciaires

Cinq mois après son arrivée à la tête de l'administration judiciaire, Laurent Anselmi se confie à Monaco-Matin sur l'état d'esprit du personnel, la façon dont il envisage sa mission, et ses priorités

sur l'état d’esprit du personnel judiciaire à son arrivee

"Cette affaire a causé un traumatisme. Il ne m’appartient pas de me prononcer sur les circonstances qui ont conduit mon prédécesseur au départ, mais il faisait partie de la maison. D’aucuns ont été attristés de le voir partir. L’affaire elle-même a pu être regardée comme éclaboussant l’institution judiciaire. Cela dit, j’ai trouvé une maison meurtrie mais pas en ruine."

sur le passage de témoin avec Philippe Narmino

"On s’est vus à deux reprises dans ce cadre-là. Mais on se connaît très bien. La transition s’est faite de manière accidentée, au moment des perquisitions [du domicile et des bureaux de Philippe Narmino, NDLR] mais on s’est vus et on s’est parlé de manière très cordiale."

sur son contexte de travail 

"Je suis arrivé avec une nouvelle équipe de direction, comme il est fréquent dans le cadre d’activités...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct