“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

Pour Gilles de Kerchove, "L'essentiel de la menace terroriste est endogène"

Mis à jour le 25/06/2018 à 08:13 Publié le 25/06/2018 à 05:06
Gilles de Kerchove (5e en partant de la gauche), a rencontré de nombreux acteurs et décideurs de la Principauté, dans le cadre d’une visite de travail.

Gilles de Kerchove (5e en partant de la gauche), a rencontré de nombreux acteurs et décideurs de la Principauté, dans le cadre d’une visite de travail. Photo Manuel Vitali - Direction de la Communication

Pour Gilles de Kerchove, "L'essentiel de la menace terroriste est endogène"

Gilles de Kerchove, coordinateur de l'Union européenne contre le terrorisme, a rencontré les principaux décideurs du pays et exposé ses réflexions à la Monaco Méditerranée Foundation

Ce fut une journée marathon pour Gilles de Kerchove, jeudi 14 juin. Le coordinateur de l'Union européenne pour la lutte contre le terrorisme a rencontré le souverain, puis le ministre d'État en sa résidence, le directeur des Services judiciaires et plusieurs magistrats, des conseillers de gouvernement-ministres, puis le directeur de l'Agence monégasque de Sécurité numérique. Il s'est rendu également à la Sûreté publique afin de participer à une réunion.

En soirée, sur l'invitation...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct