“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

Pour Gilles de Kerchove, "L'essentiel de la menace terroriste est endogène"

Mis à jour le 25/06/2018 à 08:13 Publié le 25/06/2018 à 05:06
Gilles de Kerchove (5e en partant de la gauche), a rencontré de nombreux acteurs et décideurs de la Principauté, dans le cadre d’une visite de travail.

Gilles de Kerchove (5e en partant de la gauche), a rencontré de nombreux acteurs et décideurs de la Principauté, dans le cadre d’une visite de travail. Photo Manuel Vitali - Direction de la Communication

Pour Gilles de Kerchove, "L'essentiel de la menace terroriste est endogène"

Gilles de Kerchove, coordinateur de l'Union européenne contre le terrorisme, a rencontré les principaux décideurs du pays et exposé ses réflexions à la Monaco Méditerranée Foundation

Ce fut une journée marathon pour Gilles de Kerchove, jeudi 14 juin. Le coordinateur de l'Union européenne pour la lutte contre le terrorisme a rencontré le souverain, puis le ministre d'État en sa résidence, le directeur des Services judiciaires et plusieurs magistrats, des conseillers de gouvernement-ministres, puis le directeur de l'Agence monégasque de Sécurité numérique. Il s'est rendu également à la Sûreté publique afin de participer à une réunion.

En soirée, sur l'invitation...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct