“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'équipe du conservatoire attend anciens et nouveaux élèves dans le palais de May.	(A.P.-B.)

Beaulieu : le conservatoire vise une rentrée sereine

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

"Plus de 90 % des logements sociaux pour les Turbiasques"

Mis à jour le 03/05/2016 à 05:06 Publié le 03/05/2016 à 05:06

"Plus de 90 % des logements sociaux pour les Turbiasques"

Alors que le chantier Détras, comprenant 41 appartements à caractère social, démarre à la fin du mois, le maire Jean-Jacques Raffaele promet d'accueillir en priorité les familles du village

Déjà deux ans. Deux ans que Jean-Jacques Raffaele est à la tête de la mairie de La Turbie et qu’il porte un dossier qui fut au cœur de la polémique face à ses adversaires de campagne : Détras. Dans quelques jours, et malgré le fait que l’opposition soit défavorable à ce vaste programme immobilier, le chantier va commencer. Il s’agira alors de gérer au mieux les nuisances. Objectif : construire 114 logements pour le quatrième trimestre 2018, parmi lesquels plus d’une trentaine seront des logements sociaux pour les Turbiasques. Le maire explique les objectifs et les perspectives qu’il voit à travers ce projet.

Le démarrage du chantier Détras est imminent. Rencontrez-vous des problèmes particuliers?
Détras est une opération nécessaire et utile pour notre commune. Le chantier démarre début mai. La phase de terrassement va durer de cinq à six mois et occasionnera nécessairement des nuisances...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct