“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'équipe du conservatoire attend anciens et nouveaux élèves dans le palais de May.	(A.P.-B.)

Beaulieu : le conservatoire vise une rentrée sereine

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Les murs de Saint Michel ont accueilli Haendel

Mis à jour le 29/07/2018 à 05:07 Publié le 29/07/2018 à 05:07
Hier soir, Philippe Jaroussky et Emöcke Barath ont inauguré le 69e festival devant la basilique Saint Michel.

Les murs de Saint Michel ont accueilli Haendel

Philippe Jaroussky et Emöcke Barath ont déroulé à plaisir les guirlandes de leurs vocalises baroques

Le 69e. Festival de Musique s'est ouvert hier soir au son de la musique baroque, en présence du maire Jean-Claude Guibal et de Colette Guidicelli, sénateur.

Afin que la musique baroque puisse être entendue jusqu'au dernier rang, qui culmine très haut vers l'église des Pénitents blancs au-dessus du Parvis Saint Michel, musiciens et chanteurs avaient été sonorisés.

Ces...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct