“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

Les "chaleureuses" félicitations du prince Albert II à Emmanuel Macron

Mis à jour le 09/05/2017 à 17:49 Publié le 09/05/2017 à 17:50
Le prince Albert-II

Le prince Albert-II Photo C.D.

Les "chaleureuses" félicitations du prince Albert II à Emmanuel Macron

Le souverain a adressé une lettre au nouveau président de la République, lundi 8 mai, appelant au renforcement d'une collaboration historique entre les deux pays.

Le prince Albert II a exprimé ses "chaleureuses félicitations" à Emmanuel Macron, lundi, pour son accession "à la si éminente responsabilité de Président de la République". Une lettre où le souverain formule également des "souhaits fervents pour l'heureux accomplissement de votre haute mission au service de la France, dans l'union, au cœur d'une conjoncture internationale marquée par l'individualisme." 

Comme avec les prédécesseurs d'Emmanuel Macron, le prince Albert y entend renforcer les liens "ancrés dans l'Histoire" entre la France et Monaco. Et notamment entretenir la "coopération" entre les deux pays en terme d'environnement, à commencer par la situation du bassin méditerranéen.

Coopération et ouverture

Concernant la sécurité, le souverain avance sa "détermination à œuvrer au renforcement de la sécurité dans le cadre de la lutte contre le terrorisme". Faisant, au passage, écho à la campagne pro-européenne du candidat d'En Marche, en souhaitant "concilier le positionnement de la Principauté à l'égard de l'Union européenne avec les liens particuliers tissés par le temps entre nos deux pays".

Enfin, le prince Albert formule des promesses d'ouverture en terme d'emploi. "La Principauté demeurera largement ouverte aux régions qui l'entourent, contribuant à offrir à leurs populations des opportunités économiques et d'emploi". Pas anodin sur marché du travail qui sera certainement le chantier prioritaire du quinquennat à venir.

Pour rappel, Emmanuel Macron avait obtenu 59,46% des suffrages des Français de Monaco, dimanche 7 mai au second tour. Contre 18,05% au 1er tour.


La suite du direct