“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

"100 millions d'euros d'excédents de budget" à Monaco, d'après le président de l...

Le jour où Serge Telle a pris la tête du gouvernement

Mis à jour le 02/02/2016 à 05:02 Publié le 02/02/2016 à 05:02
Devant la presse, le nouveau ministre d’État s’est présenté comme un homme de dialogue.

Devant la presse, le nouveau ministre d’État s’est présenté comme un homme de dialogue. Photo C.D.

Le jour où Serge Telle a pris la tête du gouvernement

Hier, Serge Telle est devenu ministre d'État de Monaco. Il a prêté serment devant le prince Albert II en fin de matinée et a rencontré la presse monégasque en fin de journée

C'est un homme visiblement heureux qui, hier à la fin d'une journée marathon au cours de laquelle il a officiellement pris ses fonctions de chef du gouvernement princier, a reçu la presse dans les salons du Ministère d'État. « Je reconnais quelques têtes », a lâché Serge Telle dans un grand sourire avant de prononcer son discours.

Entouré de ses conseillers de gouvernement, le nouveau ministre d'État s'est d'emblée présenté comme un homme de dialogue, soucieux de « la qualité des échanges » avec les médias. « Une presse libre, indépendante et efficace est le garant du bon fonctionnement de toute société », a ajouté Serge Telle.

« Garantir le modèle monégasque »

Dans ses premiers propos à la presse locale et régionale, le chef du gouvernement princier a insisté sur « la loyauté et la responsabilité » qui l'animaient vis-à-vis du prince souverain, « dont la confiance m'oblige profondément », et de la Principauté qu'il « souhaite servir le plus efficacement possible ».

Serge Telle a ensuite résumé le contenu de la feuille de route que le prince Albert II lui a assignée hier en fin de matinée (lire page suivante). Il a notamment indiqué qu'il aurait pour mission de « garantir le modèle monégasque, qui est fait d'excellence dans le domaine du social, de la...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct