“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

L'ancien maire de Monaco est décédée à l'âge de 76 ans

Mis à jour le 13/11/2015 à 09:20 Publié le 13/11/2015 à 09:19
Anne-Marie Campora fut la première femme maire de Monaco.

Anne-Marie Campora fut la première femme maire de Monaco. DR

L'ancien maire de Monaco est décédée à l'âge de 76 ans

Elle aura marqué la Principauté en étant la première femme maire de Monaco. Anne-Marie Campora est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi des suites d'une maladie à l’âge de 76 ans.

Élue monégasque durant vingt ans, dont douze en tant que premier magistrat (1991-2003), cette femme de poigne influencera, par son style et son tempérament, la génération politique montante. À commencer par son premier adjoint de l’époque, Georges Marsan, l’actuel maire de Monaco, qui confiait ce jeudi, visiblement ému, qu’elle lui avait "donné l’envie de la vie publique".

"Elle avait confiance en la jeunesse"

"C’est elle qui m’a appris ce métier. Elle avait confiance en la jeunesse, elle s’est d’ailleurs appliquée tout au long de ses mandats à faire rajeunir l’institution", continue-t-il. C’est au CHPG, entourée jusqu’au bout par sa famille et d’un petit cercle de proches, qu’elle s’est éteinte dans la nuit de mercredi à jeudi.

"Elle s’était écartée de la vie publique non pas parce que cela ne l’intéressait plus, bien au contraire, elle se tenait encore au courant de tout, mais parce qu’elle ne souhaitait qu’on la voit fatiguée", confie sa nièce Valérie Campora.

Les obsèques se dérouleront le 17 novembre

Jusqu’aux derniers jours de sa vie, Anne-Marie Campora aura montré tout son tempérament.

La rédaction de Monaco-Matin tient à exprimer ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Un hommage solennel lui sera rendu lors de la prochaine séance publique du Conseil Communal, le mardi 24 novembre à 18 heures.

Les obsèques devraient se dérouler, sous réserve de changement d’horaire, mardi 17 novembre à 10h15, en l’église Saint-Charles.

Plus d’infos ce vendredi dans Monaco-Matin


La suite du direct