“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'équipe du conservatoire attend anciens et nouveaux élèves dans le palais de May.	(A.P.-B.)

Beaulieu : le conservatoire vise une rentrée sereine

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

La modernisation de la ligne ferroviaire Nice-Marseille se rapproche

Mis à jour le 11/09/2018 à 21:23 Publié le 11/09/2018 à 21:23
Illustration.

Illustration. Photo Patrick Blanchard

La modernisation de la ligne ferroviaire Nice-Marseille se rapproche

La France va dépenser 13,4 milliards d’euros dans les cinq prochaines années pour moderniser son réseau de transports. Une facture qui grimpera même à 27,7 milliards, si l’on raisonne à dix ans.

La ministre des transports Élisabeth Borne l’a annoncé ce mardi 11 septembre, au terme de longs mois de concertation précédant la présentation, le mois prochain, de la loi d’orientation sur les mobilités.

Cet argent ira aux routes - en donnant la priorité aux ouvrages d’art - aux voies d’eau et bien sûr au rail (51% du budget): 2,6 milliards sont réservés à la désaturation des grands nœuds ferroviaires.

"L’objectif doit être ambitieux", insiste le ministère: "doubler la part modale du...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct