“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

La candidate "En marche!" était "loin d'imaginer un tel score" pour le premier tour des législatives à Monaco

Mis à jour le 06/06/2017 à 08:00 Publié le 06/06/2017 à 05:21
Samantha Cazebonne et son suppléant Stéphane Vojetta, mardi dernier, en Principauté. 	(D. R.)

La candidate "En marche!" était "loin d'imaginer un tel score" pour le premier tour des législatives à Monaco

Samantha Cazebonne, candidate de la République en marche ! pour la 5e circonscription de l'étranger, a raflé 43 % des voix dimanche pour le premier tour à Monaco. Une surprise

Depuis seulement « trois semaines en politique », la candidate de la République en marche !, Samantha Cazebonne n'a pas eu le temps d'aller à la rencontre des Français de la Principauté de Monaco. Elle est passée en coup de vent le 30 mai mais ne s'est entretenue qu'avec l'ambassadrice de France ainsi qu'une poignée de personnes au consulat. Pas de réunion publique, pas d'attache particulière à Monaco. Elle a donc créé la surprise dimanche en rassemblant 43 % des voix (319 voix) (et plus de 50 % sur l'ensemble de la 5e circonscription !), loin devant Laurence Sailliet, représentant les Républicains, qui n'a fait que 34 % des suffrages en Principauté (255 voix).

Certes, seulement 15 % des Français de Monaco se sont rendus jusqu'aux urnes. Mais cet engouement pour une candidate qui se qualifie elle-même « plutôt de gauche » contraste avec sensibilité politique traditionnellement de droite en Principauté. D'autant que Laurence Sailliet, déjà battue aux précédentes élections législatives par le socialiste Arnaud Leroy, a fait, ces cinq dernières années, un travail de fond auprès de la communauté française. Cette fois, la candidate LR ne sera même pas au second tour.

Pour la socialiste qui voulait succéder à...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct