“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Jean-Louis Grinda: "M. Valeri ferait mieux de se déclarer clairement"

Mis à jour le 17/02/2017 à 09:55 Publié le 17/02/2017 à 09:55
Jean-Louis Grinda.

Jean-Louis Grinda. Photo E.D.

Jean-Louis Grinda: "M. Valeri ferait mieux de se déclarer clairement"

A tout juste un an des élections nationales, le ton de Jean-Louis Grinda se durcit. Dans un entretien à lire ce vendredi dans Monaco-Matin, le conseiller national de l'opposition Union Monégasque n'y va pas avec le dos de la cuillère.

Alors que le tout-Monaco politique bruisse de la possible candidature de Stéphane Valeri au Conseil national, institution qu'il a déjà présidée par le passé, Jean-Louis Grinda déclare: "Au lieu de tourner autour du pot depuis maintenant plus d'un an, Monsieur Valeri ferait mieux de se déclarer clairement et d'en tirer les conséquences qui s'imposent."

En clair, le conseiller de gouvernement - ministre des Affaires sociales et de la Santé devrait quitter ses fonctions sans attendre, pour se consacrer à la campagne électorale.

Sauf que pour l'instant, l'intéressé n'a pas (encore) confirmé qu'il se présenterait...

à partir de 1 €


La suite du direct