“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

INTERVIEW. Michel Isnard: "Tant que je serai le gardien du temple, ces marchands resteront dehors"

Mis à jour le 12/10/2017 à 18:23 Publié le 12/10/2017 à 16:45
MICHEL Isnard

MICHEL Isnard Michael Alesi

INTERVIEW. Michel Isnard: "Tant que je serai le gardien du temple, ces marchands resteront dehors"

Michel Isnard, le maire, s’explique sur la vente d'un tableau de Raza, qui, rappelle-t-il, n’est «soumis à aucune condition» et va l’aider à réaliser un projet d’envergure pour sa commune.

Face à ces accusations, quel est votre sentiment?
L’affaire de ce tableau me fait mourir de rire, car ceux qui s’opposaient à la Donation Raza et tous les Philistins qui me reprochent de trop favoriser la culture se découvrent soudain une âme d’artiste encensant Raza et son œuvre et crient au sacrilège! Mais la commune est dans son droit!

C’est-à-dire?
Ce tableau, qui est un don des Lottier, est un actif mobilier de la commune. Il n’a donc rien à voir avec la Donation Raza. Par conséquent, elle a le droit de le céder comme elle veut et à qui elle veut. Mon équipe municipale et moi-même avons décidé de le vendre suite à une délibération tout à fait légale, afin de financer une partie d’un grand parking de proximité, qui manque tant aux habitants du village. Dans...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct