“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Toujours pas de plage privée à la Petite Afrique

La coalition du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue interdit la nomination de Fra...

Tram : visites souterraines

Lionnel Luca dézingue Macron et... Wauquiez

Marion Maréchal-Le Pen change d'identité sur Twitter

Exclu du FN mais interdit de congrès, Jean-Marie Le Pen promet d'y aller en recourant "à la force publique"

Mis à jour le 09/02/2018 à 16:25 Publié le 09/02/2018 à 13:57
Jean-Marie Le Pen.

Jean-Marie Le Pen. Photo C. D

Exclu du FN mais interdit de congrès, Jean-Marie Le Pen promet d'y aller en recourant "à la force publique"

Après l'exclusion du parti confirmée vendredi par la cour d'appel de Versailles, le secrétaire général du FN Steeve Briois a indiqué que le président d'honneur ne pourra participer au congrès les 10 et 11 mars.

Double peine pour Jean-Marie Le Pen.

Alors que la cour d'appel de Versailles a confirmé vendredi son exclusion du Front national, celui qui demeure -pour l'instant- président d'honneur du parti ne pourra pas assister au congrès du FN les 10 et 11 mars à Lille.

>> RELIRE. Jean-Marie Le Pen reste exclu du FN mais conserve son statut de président d'honneur

Motif? il n'est pas "adhérent", a affirmé vendredi le secrétaire général du parti politique, Steeve Briois.

Interrogé sur BFM-TV pour savoir si le FN interdirait l'accès du congrès à M. Le Pen, Steeve Briois a répondu: "évidemment".

Jean-Marie Le Pen "n'a pas été reconnu comme adhérent du Front national. Et, à Lille, seuls les adhérents à jour (de cotisation) peuvent venir s'exprimer et voter", a expliqué le responsable frontiste.

Pourtant, sa fonction honorifique lui permet, théoriquement, de participer aux bureaux politiques du parti. Mais Steeve Briois a estimé que "dans un mois, toute cette question de la présidence d'honneur sera réglée par le vote des adhérents".

Jean-Marie Le Pen, joint par l'AFP, a menacé vendredi de se rendre au congrès du Front national en mars en recourant à la "force publique", après une décision de justice qui confirme son exclusion du parti politique mais le maintient à sa présidence d'honneur.

la réponse de le pen

"A priori je devrais aller" au congrès, a indiqué l'intéressé. 

"J'ai suffisamment de partisans au Front national pour n'avoir pas besoin de la force publique. Mais s'il était nécessaire de le faire, pourquoi pas", a-t-il ajouté.

"Ca mettrait Marine Le Pen dans une situation médiatiquement difficile". "Si jamais je suis interdit de congrès, c'est une violation absolue des décisions des tribunaux et de la cour".

"Je reste président d'honneur, avec les prérogatives qui s'attachent à la fonction. On doit me convoquer au congrès, on doit me convoquer dans les bureaux politiques, (...) dans tous les organismes du mouvement où j'ai le droit de siéger", a-t-il fait valoir.

à partir de 1 €


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres