“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

Les discours se sont tenus au Palais de l'Europe.

J.-C. Guibal : ode au corps militaire

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

Estrosi et Le Pen à égalité

Mis à jour le 07/12/2015 à 05:12 Publié le 07/12/2015 à 05:11

Estrosi et Le Pen à égalité

Même dans son fief azuréen, Christian Estrosi a failli mordre la poussière. La liste menée par Olivier Bettati échoue à 33 voix de la 1re place. Menton, Grasse, Cagnes-sur-Mer ont voté FN

FN : le coup est passé près...

Battre Christian Estrosi sur ses terres. Pas sûr que dans ses rêves les plus fous Marion Maréchal - Le Pen l'ait un seul instant envisagé. Et pourtant. En attirant sur la liste qu'il conduisait 37,90 % des votants azuréens (soit 33 petites voix de retard sur son adversaire principal), Olivier Bettati a raté de très peu l'impensable, lui le meilleur ennemi du maire de Nice qu'il a quitté (trahi ?) pour suivre le panache blond de la jeune Marion. Le FN pulvérise son score de 2010 (la liste était menée à l'époque par Jean-Marie Le Pen) de...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct