“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"100 millions d'euros d'excédents de budget" à Monaco, d'après le président de l...

"Ils l'ont dit" : les déclarations des différents conseillers nationaux lors de ...

Stéphane Valeri assure que le Conseil national est "partenaire" du gouvernement

CHPG, îlot Pasteur, Jardins d'Apolline..., le ministre des Finances, Jean Castel...

VIDEO. Philippe Vardon : "Des Châteaudouble, il y en a des centaines en France"

Eric Ciotti tacle Emmanuel Macron... et la ville de Nice sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin

Mis à jour le 07/03/2018 à 16:26 Publié le 07/03/2018 à 16:16
Pour le parlementaire Eric Ciotti, Emmanuel Macron revient aujourd’hui sur son engagement de campagne.

Pour le parlementaire Eric Ciotti, Emmanuel Macron revient aujourd’hui sur son engagement de campagne. Photo capture d'écran BFMTV

Eric Ciotti tacle Emmanuel Macron... et la ville de Nice sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin

Le député LR azuréen, invité ce matin sur le plateau de "Bourdin Direct", l'émission de BFMTV et RMC, a réagi au contenu du discours du président prononcé mardi à l'Ecole nationale d'administration pénitentiaire. Des petites phrases décapantes qui n'épargnent personne.

Il fallait s'y attendre. Le député Eric Ciotti a pris le contre-pied de la refondation pénale destinée, selon le président de la République, "à rendre les peines de prison plus efficaces et à lutter contre la surpopulation carcérale". Invité sur le plateau de "Bourdin Direct", l'élu a fustigé ce matin le contenu du discours d'Emmanuel Macron, taclant au passage Nice et la métropole.... sur la question de la dette. Morceaux choisis:

Sur la méthode

"Il fait du Taubira. Il reproduit (...) avec des mots différents, avec des discours différents, mais on est dans la réitération, la récidive de Mme Taubira"

Sur les peines

"Je crois que M. Macron se trompe de combat: le combat serait de donner plus de capacité pour que les peines soient exécutées (...) On est dans l'artifice (...) il manque des places de prison dans notre pays, cruellement (...) Il y a 88 places de prison pour 100.000 habitants en France, contre une moyenne européenne de 130 places"

 

Sur l'incarcération

"Contrairement à la légende, la France est un des pays d'Europe où il y a le moins de places de prison et donc c'est un des pays d'Europe qui, en conséquence, recourt le moins à l'incarcération"

Sur les choix

"Aujourd'hui, on a une société de plus en plus violente, il y a chaque jour 600 agressions dans notre pays, il y a près de 700 cambriolages, et donc, on voit bien aujourd'hui que la prison, c'est la réponse ultime, mais c'est la réponse nécessaire"

Sur la promesse
de campagne

"Emmanuel Macron revient aujourd’hui sur son engagement de campagne de créer 15.000 places de prison sur un quinquennat. Sa promesse de campagne a été divisée par deux!"

Sur Nice et
la Métropole

"Je suis opposé à la hausse massive des impôts décidée cette semaine par Christian Estrosi (...) La situation financière de la ville de Nice et de la métropole est préoccupante. L'endettement est devenu explosif. L'argent public ne tombe pas du ciel en pluie fine..."

>> RELIRE. Petites peines, réinsertion, dignité des détenus... Ce que contient le "Plan Prison" d'Emmanuel Macron


La suite du direct