“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

C'est la loi, le conseil municipal doit évoquer les actions entreprises à la suite du rapport de la Cour des comptes.

Gestion des comptes : match retour à Villefranche-sur-Mer

En 2016, les grands chantiers se concrétisent à Menton

Mis à jour le 11/01/2016 à 05:13 Publié le 11/01/2016 à 05:13
Jean-Claude Guibal

Jean-Claude Guibal (Photo Cyril Dodergny)

En 2016, les grands chantiers se concrétisent à Menton

En ce début d’année 2016, le député-maire de Menton, Jean-Claude Guibal, ne peut s’empêcher de porter un regard sur 2015. « Une année douloureuse et de colère » dit-il.

En ce début d’année 2016, le député-maire de Menton, Jean-Claude Guibal, ne peut s’empêcher de porter un regard sur 2015. « Une année douloureuse et de colère » dit-il. C’est alors avant tout l’homme qui parle. Il espère que cette année noire aura provoqué une réelle prise de conscience et la nécessité de passer à l’acte.

« Je souhaite que 2016 soit l’année de basculement dans un monde en crise. Il faut agir. Prendre la responsabilité de nos actes. Charlie en janvier. Le Bataclan en novembre. Entre les deux, rien. À part dire c’est pas bien, nous souffrons, nous commémorons, nous n’avons rien fait. Il faut arrêter avec les gesticulations politiques et électoralistes. La bien pensance et la police de la pensée, c’est insupportable. On ne peut pas passer son temps à penser que l’on fait offense à la République dès qu’on doit agir. La République a bon dos! Tout comme la démocratie. »

Jean-Claude Guibal se fait alors philosophe. « Du mal peut surgir un bien. Que 2016 nous emmène à être plus lucides et conscients des besoins de notre pays. Nous devons être solidaires et fraternels.
Et c’est ce que je souhaite à tous les Mentonnais. Qu’ils abordent 2016 de manière frontale. On arrête de se laisser manipuler.
On ose penser et dire librement.

On ne se laisse pas submerger par l’émotion, la peur, la crainte et le repli sur soi. Ici, nous sommes tous à l’abri. Raison de plus pour être lucides sans être détachés. »

« Le parking des Sablettes sera livré en juin »

Si 2015 a été une année consacrée à la préparation de plusieurs projets, 2016 les verra grandir, prendre de l’ampleur et pour certains devenir réalité. Notamment autour du musée Cocteau.
Au cœur de ce quartier, le parking des Sablettes, qui doit accueillir plus de 400 places sur trois niveaux au pied de la vieille ville.

Le parking des Sablettes sera-t-il livré cet été?
La dalle du parking doit être terminée au mois de juin. Il sera ouvert au public à partir de novembre. C’est à ce moment-là que seront entrepris par la ville les travaux d’aménagement de l’esplanade.

Depuis la construction du musée Cocteau, c’est la réhabilitation de tout le quartier que vous avez entrepris…
Oui, c’était une volonté depuis que nous avons posé la première pierre du musée (fin 2008, N.D.L.R.). En 2015, nous avons donc rénové les halles municipales. La place...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct