“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Ils l'ont dit" : les déclarations des différents conseillers nationaux lors de ...

Stéphane Valeri assure que le Conseil national est "partenaire" du gouvernement

CHPG, îlot Pasteur, Jardins d'Apolline..., le ministre des Finances, Jean Castel...

VIDEO. Philippe Vardon : "Des Châteaudouble, il y en a des centaines en France"

Les mesures du gouvernement pour promouvoir le vélo en France

Elections nationales: ce qu'il faut retenir de la réunion publique de l'Union Monégasque

Mis à jour le 13/12/2017 à 09:48 Publié le 13/12/2017 à 09:30
Jean-Louis Grinda n'en est pas encore aux meetings. Pour l'instant, il est dans les réunions publiques

Jean-Louis Grinda n'en est pas encore aux meetings. Pour l'instant, il est dans les réunions publiques Photo Jean-François Ottonello

Elections nationales: ce qu'il faut retenir de la réunion publique de l'Union Monégasque

Environnement, culture et patrimoine, pouvoir d'achat, et logement... le candidat Jean-Louis Grinda a exposé quelques unes de ses propositions ce lundi soir au café Odéon, au pied de la célèbre tour Monégasque, devant une assemblée d'une quarantaine de soutiens très impliqués sur les thèmes abordés.

Jean-Louis Grinda se présente volontiers comme le candidat "des idées". Pour lui, les campagnes, c'est fait pour faire des propositions, pour innover. Ainsi, il n'a pas hésité à revenir sur sa proposition de construire des logements domaniaux à la place du Stade Louis II: "Je comprends qu'elle fasse réagir. Mais nous serions fou de ne pas aborder le sujet. Nous sommes un pays en pénurie de logement, avec un grand espace en ville, utilisé une vingtaine de jours dans l'année à peine, alors qu'on ne sait pas où loger nos enfants, et on ne devrait même pas se poser la question?"

D'après le candidat, c'est un millier de logement que l'on pourrait construire en lieu et place de l'actuel Louis II, tout en envisageant un nouveau stade sur la mer ou dans un très proche voisinage.

Sur l'incinérateur de Fonvieille 

Jean-Louis Grinda a rappelé que les élus de l'Union monégasque ont mené le combat pour rouvrir le dossier et "faire entendre la voix de ceux qui souhaitent la fin de l'incinération en ville". "Nous nous sommes faits traiter d'obsédés. Alors oui, on est un peu obsédé parce qu'on considère qu'ouvrir un nouvel incinérateur dans les années 2020 à deux pas d'un collège, ce n'est pas forcément la meilleure idée du monde.

Sur la culture

Eric Battaglia a déploré l'échec de l'annuaire des artistes monégasques dont la distribution était trop restreinte: "Il n'a été distribué qu'au Conseil National et à la Direction du Tourisme. Et le site web ne marche pas toujours."

Afin de leur donner plus de visibilité dans un pays où le revenu moyen permet plus volontiers d'acquérir des produits artistiques, il a suggéré la reprise de cet annuaire, avec une distribution systématique. Autre point, Union monégasque souhaite la prise en charge à 80% des loyers pour les artistes s'installant en Principauté.

De son côte, Christophe Brico a proposé de relancer la commission de l'industrie cinématographique créée en 1951 pour l'étendre à toute forme de tournage à Monaco: "L'audiovisuel est sans doute un des axes pour montrer Monaco au plus grand nombre dans les meilleures conditions possibles.

Sur le pouvoir d'achat

Enfin, thématique surprenante à Monaco: le pouvoir d'achat. L'Union monégasque propose la distribution de bons d'achats verts qui permettraient d'acheter des produits respectueux de l'environnement et uniquement dans les commerces de Monaco. Le montant reste à déterminer. 


La suite du direct