“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

LR: "Un parti qui ne fait que des divisions, que des soustractions", selon Lecor...

5 textes, 5 débats dès jeudi au Conseil national

Virginie Calmels, rassemblement, Européennes... La vision de Jean Leonetti, nouv...

VIDEO Ulysse Gosset : "J'aimerais que Poutine fasse des gestes pour se rapproche...

Le prince Albert II en visite dans l'Essonne ce mardi

Donald Trump sauvé de la faillite par Dmitri Rybolovlev? Le président de l'AS Monaco dément

Mis à jour le 20/02/2018 à 09:09 Publié le 20/02/2018 à 08:22
Achetée par Rybolovlev, la «Maison de l’Amitié» fait couler de l’encre.Selon le JDD, la plus-value réalisée par Trump l’aurait sauvé de la banqueroute.

Achetée par Rybolovlev, la «Maison de l’Amitié» fait couler de l’encre.Selon le JDD, la plus-value réalisée par Trump l’aurait sauvé de la banqueroute. Photos Nice-Matin et AFP

Donald Trump sauvé de la faillite par Dmitri Rybolovlev? Le président de l'AS Monaco dément

Les tensions diplomatiques entre Russie et États-Unis, nées de la dernière élection présidentielle, n’épargnent pas le président de l’AS Monaco, sommé de se justifier sur son agenda et son business.

La "Maison de l’Amitié" portait-elle bien son nom?

Alors que les soupçons d’ingérence russe dans la dernière campagne présidentielle américaine prolifèrent et que Robert S.Mueller, ex-patron du FBI, a été nommé procureur spécial pour garantir l’indépendance de l’enquête sur d’éventuelles collusions entre le camp Trump et la Russie, le nom du président de l’AS Monaco, Dmitri Rybolovlev, tourne en boucle dans la presse US depuis l’été dernier.

Point de départ des suspicions, l’achat d’une villa à Donald Trump, en 2008 à Palm Beach (Floride), par le Family Trust Rybolovlev. 

Une vente assortie d’une plus-value "mirifique" (54 millions de dollars), selon le JDD de ce dimanche 18 février, qui aurait permis à Trump "d’échapper à la banqueroute".

Un papier, intitulé "Comment Trump a été sauvé de la faillite par Rybolovlev", auquel les conseillers de l’oligarque russe ont aussitôt répliqué par communiqué. "Dmitri Rybolovlev apporte un démenti personnel et catégorique à ces insinuations fantaisistes, malveillantes et orientées. Pourtant soumis au principe fondamental du contradictoire, l’auteur de cet article n’a même pas cru bon de recueillir les explications de l’intéressé qui aurait vidé de sa substance la teneur de son article." 

Le JDD y évoque également de possibles entrevues confidentielles entre Trump et Rybolovlev – entre deux avions – et des intérêts financiers communs jusqu’au secrétaire du Commerce de Donald Trump, Wilbur Ross.

Un président de l’ASMonaco rangé parmi les "ennemis de l’Amérique" d’autant plus facilement qu’il est déjà suspecté d’ingérence...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct

En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation adaptée à vos centres d'intérêts et nous permettre de réaliser des statistiques de visites.

Ok En savoir plus et gérer ces paramètres