“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Coup de pouce aux retraités: "Ça sent le bricolage" selon Éric Coquerel

Comment Rachida Dati lutte pour prévenir la radicalisation

Mis à jour le 07/03/2018 à 10:02 Publié le 07/03/2018 à 09:32
Rachida Dati prône la création d'une autorité de contrôle d'internet

Rachida Dati prône la création d'une autorité de contrôle d'internet Photo Michael Alesi

Comment Rachida Dati lutte pour prévenir la radicalisation

Député européen pour l’Ile-de-France et des Français de l’étranger, Rachida Dati était ce mardi à la conférence ECTR. Elle se bat depuis trois ans pour prévenir la radicalisation et le recrutement de citoyens de l’Union par des organisations terroristes, qui utilisent notamment internet.

La radicalisation, une préoccupation récente chez les politiques?
La radicalisation n’est pas un phénomène récent. Alors que j’étais magistrat, la radicalisation existait déjà en prison. Nous sommes passés d’un problème d’intégration à un problème de communautarisme puis un problème identitaire. Les politiques n’ont pas réagi en temps utile à ce processus de fracturation de notre société, que nous payons très cher aujourd’hui.

Que pouvez-vous faire au niveau européen?
Je suis en charge, notamment pour mon groupe politique, des questions de lutte contre le terrorisme et de lutte contre la radicalisation. J’ai fait voter de nombreuses mesures par le Parlement européen, comme la responsabilité pénale des...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct