“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Eric Ciotti: "Christian Estrosi a fui le débat qu'il devait aux militants LR"

"100 millions d'euros d'excédents de budget" à Monaco, d'après le président de l...

"Ils l'ont dit" : les déclarations des différents conseillers nationaux lors de ...

Stéphane Valeri assure que le Conseil national est "partenaire" du gouvernement

CHPG, îlot Pasteur, Jardins d'Apolline..., le ministre des Finances, Jean Castel...

"Beausoleil, une ville agréable, vivante, festive"

Mis à jour le 17/01/2017 à 05:10 Publié le 17/01/2017 à 05:10
« Je veux conserver l'âme de cette ville faite de personnes qui vivent une aventure » dit Gérard Spinelli.

« Je veux conserver l'âme de cette ville faite de personnes qui vivent une aventure » dit Gérard Spinelli. Photo Jean-François Ottonello

"Beausoleil, une ville agréable, vivante, festive"

À l'occasion de ses vœux, le maire Gérard Spinelli a souligné son engagement et son attachement indéfectibles pour une ville dont le cosmopolitisme est la première richesse

Pas un mot sur l'échéance du 25 janvier, au tribunal de Marseille, qui prononcera la peine de Gérard Spinelli concernant l'affaire de la Tour Odéon. Peine… ou relaxe, comme le demandent ses avocats.

Le maire de Beausoleil n'est pas de ceux qui éludent les questions ou pratiquent la langue de bois. S'il ne veut pas évoquer ses problèmes avec la justice pour des raisons évidentes, Gérard Spinelli poursuit son mandat, comme si de rien n'était, avec toujours autant d'attachement. "Beausoleil est la colonne vertébrale de ma vie et de mon action d'élu."

Une ville si singulière - la plus cosmopolite de France avec 50% d'étrangers, dont 5.000 Portugais et 2.000 Philippins - pour laquelle il faut conjuguer...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct