“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L'équipe du conservatoire attend anciens et nouveaux élèves dans le palais de May.	(A.P.-B.)

Beaulieu : le conservatoire vise une rentrée sereine

L'Aquarius privé de pavillon, deux ONG dénoncent "la pression" de l'Italie sur l...

Extension de la PMA, fin de vie... Le Comité d'éthique rendra son avis ce mardi

Mady Bellone aux côtés du maire et son épouse, entourés des élus, professeurs, adhérents, et personnalités... devant les œuvres d'élèves d'arts plastiques.

L'Université dans la ville a fêté sa rentrée

Lucas, Bouglione : même combat

Apolline au cœur de la rentrée de Serge Telle

Mis à jour le 05/09/2017 à 09:32 Publié le 05/09/2017 à 09:31
«L’État ne prendra aucune mesure d’économie pour gérer la crise Apolline», assure Serge Telle.

«L’État ne prendra aucune mesure d’économie pour gérer la crise Apolline», assure Serge Telle. Photo C.D.

Apolline au cœur de la rentrée de Serge Telle

La crise sanitaire aux Jardins d’Apolline est le dossier prioritaire de la rentrée du ministre d’État et de son gouvernement. Hier, Serge Telle a détaillé la procédure judiciaire qui vient de s’ouvrir

C’était LE sujet de l’été. Ce sera LE sujet de l’automne. Les Jardins d’Apolline. Cette crise sanitaire qui touche près de 10 % des Monégasques, nécessitant le relogement de 800 personnes pendant que de très importants travaux seront menés dans les quatre blocs de la résidence domaniale rongée par les infiltrations.

Hier après-midi, en évoquant devant la presse monégasque les dossiers chauds de la rentrée du gouvernement princier, Serge Telle a...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct