“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"100 millions d'euros d'excédents de budget" à Monaco, d'après le président de l...

"Ils l'ont dit" : les déclarations des différents conseillers nationaux lors de ...

Stéphane Valeri assure que le Conseil national est "partenaire" du gouvernement

CHPG, îlot Pasteur, Jardins d'Apolline..., le ministre des Finances, Jean Castel...

VIDEO. Philippe Vardon : "Des Châteaudouble, il y en a des centaines en France"

A sept jours du scrutin, tout ce qu'il faut savoir sur l'élection du président du Conseil national

Mis à jour le 20/04/2016 à 05:04 Publié le 20/04/2016 à 05:04
Si Christophe Steiner devait être élu à la majorité des élus du Conseil national, ce serait une première dans l'histoire de l'institution du pays.

Si Christophe Steiner devait être élu à la majorité des élus du Conseil national, ce serait une première dans l'histoire de l'institution du pays. Photo archive Jean-François Ottonello

A sept jours du scrutin, tout ce qu'il faut savoir sur l'élection du président du Conseil national

Qui sera président ? Laurent Nouvion ou Christophe Steiner ? Dans une semaine exactement, on connaîtra le nom du président de la Haute Assemblée. Mode d'emploi du scrutin

Les spécificités monégasques doivent être mises en valeur et non gommées. Elles sont naturelles. »

Voici une des phrases du discours de Daniel Boéri qui ouvrira mercredi prochain la séance publique du Conseil national à 17 heures précises. Le doyen des conseillers nationaux se prête chaque année au même exercice pour l'élection du président. Mais le 27 avril prochain, ce sera sûrement avec une certaine fébrilité. Pour lui, pour ses collègues élus et le public qui sera certainement nombreux à occuper les cent vingt places qui lui sont destinées dans l'hémicycle.

Car pour la première fois dans l'histoire de l'institution, un candidat se présente pour défier le président actuel.

Laurent Nouvion, Christophe Steiner, abstention, voire bulletin nul : c'est le choix que devront faire les vingt-quatre conseillers nationaux. Dans le contexte extrêmement tendu du Conseil national depuis des mois maintenant, les pronostics vont bon train.

Le privilège de l'âge

Daniel Boéri commencera par...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct