“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Première rentrée scolaire pour les petits princes

Goldman, Omar Sy, Teddy Riner, Sophie Marceau... Quels diplômes ont obtenu les 5...

Après sa disparition, des messages de haine visent Tom Diversy sur les réseaux s...

Sur les réseaux sociaux, fans et amis bouleversés rendent hommage à Tom Diversy

Dans une lettre touchante, Pamela Anderson dément toute rupture avec Adil Rami

Victoria Silvstedt dédicace les chapeaux et accélère leur vente au profit de l'association "ange gardien" au Grand Prix de Monaco

Mis à jour le 29/05/2017 à 11:21 Publié le 29/05/2017 à 05:29
À l’arrivée du mannequin suédois, les chapeaux se sont vendus comme des petits pains au stand de l’association des Anges gardiens de Monaco.

À l’arrivée du mannequin suédois, les chapeaux se sont vendus comme des petits pains au stand de l’association des Anges gardiens de Monaco. Jean-François Ottonello

Victoria Silvstedt dédicace les chapeaux et accélère leur vente au profit de l'association "ange gardien" au Grand Prix de Monaco

Le mannequin suédois a fait un détour de trente minutes au stand des Anges gardiens de Monaco hier. Une présence qui a permis de vendre des dizaines de chapeaux signés par la star

Quand Victoria Silvstedt pose ses escarpins sur le bitume de la place d'Armes, le temps s'arrête littéralement. Tous les yeux se rivent sur cette blonde plantureuse à la plastique vertigineuse, perchée à 1,80 m. Le mannequin suédois, redoutable businesswoman, n'est pas venu pour faire de la figuration sur le tapis rouge du Grand Prix, comme tout bon people qui se respecte.

Non non, elle fait mieux. Du social, pour l'association des Anges...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct