“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Première rentrée scolaire pour les petits princes

Goldman, Omar Sy, Teddy Riner, Sophie Marceau... Quels diplômes ont obtenu les 5...

Après sa disparition, des messages de haine visent Tom Diversy sur les réseaux s...

Sur les réseaux sociaux, fans et amis bouleversés rendent hommage à Tom Diversy

Dans une lettre touchante, Pamela Anderson dément toute rupture avec Adil Rami

Bernard Tapie se confie sur sa maladie: "C'est le match de ma vie"

Mis à jour le 09/04/2018 à 08:32 Publié le 08/03/2018 à 22:09
Bernard Tapie.

Bernard Tapie. Photo AFP

Bernard Tapie se confie sur sa maladie: "C'est le match de ma vie"

Bernard Tapie s'est longuement confié dans une interview parue dans Le Point ce jeudi. L'homme d'affaires revient notamment sur sa maladie, et les nombreux projets qu'il a toujours.

"La grande confession." Voici comment nos confrères du Point ont titré la longue interview que leur a accordée Bernard Tapie. Une promesse qu'il a tenue. "Je dirai tout", leur disait-il avant Noël, à la condition que son opération "se passe bien" et qu'il en "réchappe".

La maladie, l'opération, sa famille, la prison, les affaires... L'ancien homme d'affaires a parlé de tout.

Sa décision de révéler sa maladie

"C'est toujours difficile de parler de sa maladie. Il y a un côté impudique, explique l'homme d'affaire à l'hebdomadaire. Il affirme avoir prix cette décision parce qu'il a "choisi de continuer à vivre normalement", sans se cacher.

Après son interview dans l'émission de Laurent Delahousse le 19 novembre dernier, la première depuis l'annonce de sa maladie, Bernard Tapie affirme avoir reçu "près de 5.000 lettres venant de malades ou de gens qui fréquentent ou travaillent avec des malades". 

"Des projets plein la tête"

L'homme d'affaire a subi une importante opération, au cours de laquelle les chirurgiens lui ont retiré la moitié de l’œsophage et les trois quarts de l'estomac. Pourtant, Nanard affirme ne pas vouloir "baisser les bras".  Le cancer? "C'est le match de ma vie. Mais je ne suis pas sûr de le gagner".

Le septuagénaire pourrait repasser par la case chimio. Mais il veut tenir bon. "J'ai plein de projets dans la tête et, si la chimio ne me met pas KO, j'ai bien l'intention de continuer."


La suite du direct