“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Encore un peu nuageux ce dimanche sur la Côte d'Azur

Risque de pluie sur une partie du département ce samedi

Ce que vous réserve la météo sur la Côte d'Azur ce week-end (et vous n'allez pas...

Ce que vous réserve la météo sur la Côte d'Azur cette semaine (et vous n'allez p...

Une journée plein soleil ce dimanche sur la Côte d'Azur

Violents orages dans le Var: il est tombé l'équivalent d'un mois de pluie en 2h

Mis à jour le 25/06/2018 à 12:13 Publié le 25/06/2018 à 11:58

Violents orages dans le Var: il est tombé l'équivalent d'un mois de pluie en 2h

De violents orages, accompagnés de grêle, ont éclaté dimanche soir dans le Var. On fait le point ici.

Des grêlons "de la taille d'une balle de ping-pong", des orages plus violents que prévu, le Var a passé une sale soirée ce dimanche.

Des averses et des orages sont apparus en fin d'après-midi et se sont intensifiés en fin de soirée. Selon Météo France le phénomène le plus marquant demeure bel et bien la grêle, qui a causé de nombreux dégâts dans les vignes. 

22 mm en une heure à Plan-d'Aups

Certains phénomènes assez rares pour être soulignés se sont d'ailleurs produits. A Plan-d'Aups, il a plu en moins de deux heures ce qu'il tombe normalement en un mois selon Météo France.

Dans cette ville varoise il est effectivement tombé plus de 22 mm en une heure, soit 22 litres au mètre carré. 

Des rafales de vent ViOLeNTES 

Autre fait marquant selon Météo France, les énormes rafales enregistrées dans le département.

Des rafales de vent particulièrement violentes ont par exemple été perçues à Cuers avec 68 km/h. 

>> RELIRE.Vos images de l'impressionnant orage de grêle qui a touché le Var dimanche soir


La suite du direct